Annonces imobilieres et Vehicules
     Guide-dz.com

statistique tpe en algerie Guidedz


    نتائج البحث عن “statistique” – Flash info dz
    موقع Flash info dz

    La comparaison impossible (et subjective) : Battlefield vs Call of Duty
    26/10/16 -

    Cette semaine, deux énormes franchises s'opposent, Battlefield d'un côté et Call of Duty de l'autre.

    Suite à la récente sortie de Battlefield 1, et la future sortie de Infinite War, il est important de revenir à travers cette comparaison impossible sur l'une des plus grandes rivalités des jeux vidéo. Opposées malgré leur style relativement proche, les deux franchises font partie des plus grandes ventes de jeux vidéo toute époque confondue. Autorisons nous un petit retour en statistiques sans, encore une fois, prendre parti pour l'un ou pour l'autre.    Nombre de jeux  Avant d'analyser les ventes et les recettes engendrées par les deux séries de jeux, analysons le nombre de sorties chez l'une et chez l'autre.  Avec 14 sorties…

    Lire la suite : La comparaison impossible (et subjective) : Battlefield vs Call of Duty sur Hitek.fr



    Réserves d’or dans le monde arabe : L’Algérie 3e
    17/05/16 -

    L'Algérie occupe le 25e rang mondial et 3e des pays arabes par ses réserves d'or estimées à fin 2015 à 173.6 tonnes après l'Arabie saoudite (322.9 tonnes) et le Liban (286.8 tonnes), selon le classement des mondial de l'or. Le 11 mars 2016 l'once d'or est coté à 1274,15 dollars.

    L'Algérie occupe le 25e rang mondial et 3e des pays arabes par ses réserves d'or estimées à fin 2015 à 173.6 tonnes après l'Arabie saoudite (322.9 tonnes) et le Liban (286.8 tonnes), selon le classement des mondial de l'or. Le 11 mars 2016 l'once d'or est coté à 1274,15 dollars. A prix courant, pour mars 2016, pour l'Algérie cela donne un montant légèrement supérieur à 7 milliards de dollars représentant environ 5% des réserves de change à fin décembre 2015.
    Intervenant dans une conjoncture marquée par une crise économique et financière internationale, ces chiffres confirment que l'Algérie dispose de réserves qui peuvent l'épargner des conséquences de la situation. Ajoutée aux réserves de change placées dans diverses institutions financières internationales, la présence d'un aussi important stock d'or, renseigne sur la bonne santé financière de l'Algérie.
    Pour les opérateurs étrangers, ce stock immédiatement convertible en moyens de paiement représente une garantie à même de susciter, pour quelques années encore, d'intenses courants d'affaires avec l'Algérie, quand bien même, les cours des hydrocarbures chutent. Reste à exploiter, à titre d'exemple, le site d'Amessmessa à Tamanrasset. Au niveau de cette ville, c'est, hélas, la recherche clandestine d'or qui bat son plein. La Gendarmerie nationale de Tamanrasset avait attiré l'attention : en deux ans, entre 2014 et juin 2015, ses éléments ont arrêtés plus de 1.200 individus.
    Au-delà de la place qu'elle occupe dans ce classement mondial, l'Algérie détient les mêmes réserves qu'en 2009. Pourquoi donc ces réserves d'or n'ont-elles pas bougé depuis cette date ? C'est la question que s'était posée le professeur Mebtoul qui précisait que la dépréciation d'environ 30% de l'or entre 2009 et 2015 a fait perdre plus de 2,5 milliards de dollars de sa valeur monétaire au stock algérien d'or. Sur le plan international, un récent rapport indique que depuis janvier, la demande a grimpé de 21 % sur les trois premiers mois de 2016. Du jamais-vu, selon le Conseil mondial de l'or (CMO), depuis l'an 2000 qu'il a établit ses statistiques, jamais le CMO n'avait enregistré une telle demande au premier trimestre. Entre janvier et mars, le monde s'est jeté sur quelque 1.290 tonnes d'or, soit une hausse de 21 % par rapport aux trois premiers mois de 2015, et de 16 % comparé au précédent. A contrario de la production, la demande de métal précieux a bondi sur les marchés financiers.



    Statistiques du forum:
    15/05/16 - 15/05/2016 4:14:09 PM GMT

    La réussite scolaire relèverait de l’hérédité
    11/05/16 -

    Les facteurs génétiques jouent-ils un rôle dans la réussite scolaire? Une vaste étude internationale apporte des éléments de réponse, avec l'identification de 74 variations génétiques...

    Les facteurs génétiques jouent-ils un rôle dans la réussite scolaire? Une vaste étude internationale apporte des éléments de réponse, avec l'identification de 74 variations génétiques associées au niveau d'études atteint, un nombre encore très faible, selon les chercheurs. Une précédente étude menée auprès de 100.000 personnes et publiée en 2013 avait permis de mettre en évidence trois variations génétiques statistiquement associées au nombre d'années d'études accomplies par un individu.



    Revue de presse. Quand les statistiques faussent les repères de l …
    06/05/16 - 6/05/2016 7:27:41 AM GMT

    Statistiques du forum:
    01/05/16 - 1/05/2016 4:11:56 PM GMT

    Statistiques du forum:
    01/05/16 - 1/05/2016 4:11:56 PM GMT

    Statistiques traitement dossiers AADL
    01/05/16 - 1/05/2016 4:11:26 PM GMT

    15 enlèvements d’enfant enregistrés en 2015
    28/04/16 -

    ALGER - Le ministre de la Justice, Garde des sceaux Tayeb Louh a indiqué jeudi que 15 enlèvements d'enfant avec homicide volontaire, agression sexuelle ou demande de rançon ont été enregistrés en 2015. M. Louh qui répondait à la question d'un membre du conseil de la nation concernant sur plus…...

    Le ministre de la Justice, Garde des sceaux Tayeb Louh a indiqué jeudi que 15 enlèvements d'enfant avec homicide volontaire, agression sexuelle ou demande de rançon ont été enregistrés en 2015.

    M. Louh qui répondait à la question d'un membre du conseil de la nation concernant sur plus de 200 mineurs qui auraient été enlevés en 2015 et les mesures adoptées face au phénomène d'enlèvement d'enfants, a affirmé que ce chiffre était exagéré.

    Le ministre qui s'est appuyé sur les statistiques judiciaires ''exactes'' qui font état de 15 enlèvements, a appelé à éviter l'alarmisme médiatique et à aborder le phénomène avec objectivité.

    ''Souvent des chiffres sont avancés sur des cas d'enlèvement alors qu'il s'avère après enquête de disparitions volontaires pour des motifs familiaux ou scolaires, ou d'accidents, a-t-il dit.

    De telles affaires sont traitées avec toute l'efficacité requise dès l'étape des investigations et les auteurs de tels méfaits sont passibles de peines fermes allant de 20 ans de prison à la réclusion criminelle à perpétuité ou encore à la peine capitale, a ajouté le Garde des sceaux.

    Après avoir passé en revue les dispositions législatives adoptées en matière de protection de l'enfant, M . Louh a rappelé les principales mesures proposées pour juguler le phénomène y compris la mise en place d'un ''plan d'alerte'' qui sera lancé dés le signalement d'une disparition ou d'un enlèvement d'enfant.

    Un groupe de travail regroupant différents secteurs concernés dont l'Intérieur, les Transports, la Communication, le Commandement de la Gendarmerie nationale et de la Sûreté nationale, élabore ce plan d'alerte qui sera mis en place sous la supervision du procureur de la République en vue d'une intervention rapide, a-t-il fait savoir.

    Pour éviter que le mineur ne subisse le moindre préjudice, il n'est plus question d'attendre 48 heures avant d'engager les investigations et les recherches. Le plan d'alerte sera lancé immédiatement, a-t-il encore assuré.



    Statistiques du forum:
    28/04/16 - 28/04/2016 4:57:15 PM GMT


    Warning: MagpieRSS: Failed to parse RSS file. (Undeclared entity error at line 11, column 44) in /home/guidedz/public_html/magpierss/rss_fetch.inc on line 238
    نتائج البحث عن “statistique” – Bac Guide-dz.com | .edu
    نتائج البكالوريا 2016 شهادة التعليم المتوسط شهادة التعليم الابتدائيResultats Baccalaureat BEM CINQ dz onec

    Ces jeunes ont brisé les plafonds de verre de l’enseignement supérieur
    08/12/16 - Les dispositifs d’égalité des chances permettent chaque année à des milliers de jeunes de s’exfiltrer des statistiques de l’échec.

    كتاب الفيزياء الإحصائية Physique Statistique
    23/11/16 - Lien 1hjghjgfgh Autre lienclick ici

    Le paradoxe des anniversaires à l’Euro 2016
    18/06/16 - Vous avez sans doute déjà entendu parlé du paradoxe des anniversaires qui dit que dans un groupe de 23 personnes, il y a 50% de chances pour que deux d’entre elles soient nées le même jour de l’année (mais pas … Lire la suite

    Thibault Petit, le bachelier pro qui déjoue les statistiques de réussite à l’université
    15/04/16 - Rencontré à son entrée en fac il y a quatre ans, ce bachelier professionnel en hôtellerie-restauration, passionné de batailles napoléoniennes, étudie aujourd’hui en master d’histoire et n’exclut pas un doctorat. Portrait.

    Lamara Kaddour. Recteur de l’université de Jijel
    12/08/15 - Dans quelles conditions se son déroulées les inscriptions universitaires ? Comme vous l’avez pu le constater, c’est tout un dispositif humain et matériel, avec, notamment, un matériel bureautique et informatique, qui a été mis en place pour cette opération. L’orientation des bacheliers a été confiée à l’administration centrale au niveau de l’auditorium ; nous avons veillé aussi à ce que le personnel administratif de chaque faculté soit mobilisé pour s’occuper des inscriptions des étudiants orientés vers ces mêmes facultés Comment vous préparez la rentrée universitaire ? Notre souci a d’abord été la préparation des locaux et de l’encadrement pédagogiques. En plus du recours aux vacataires pour pallier au déficit enregistré, notamment dans les filières de l’anglais et de l’architecture. Un concours de recrutement de 48 enseignants est en cours de préparation. A ce titre il faut souligner que nous disposons à l’université de Jijel de 24000 places pédagogiques, dont 14000 au campus universitaire de Tassoust et 10000 au campus central. Qu’en est-il du taux d’échec et de réussite à l’université de Jijel ? Si on parle d’échec, il faut d’abord noter que dans le bilan 2013/2014, prés de 5% des nouveaux étudiants inscrits en première année universitaire ont abandonné leurs études pour aller repasser leur baccalauréat. A la faveur des ces données, nous avons pu avoir l’idée que l’échec concerne beaucoup plus les étudiants de la faculté des sciences et de technologie, qui arrive en tête avec un taux de 31,47%, puis celle des sciences exactes et de l’informatique, avec un taux de 30,27%, suivies des sciences de la nature et de la vie avec un taux de 27,66%. Les facultés qui enregistrent le plus fort taux de réussite sont celles des sciences humaines et sociales, avec un taux de 92,61% et des lettres et langues avec un taux de 87,22%. Ces statistiques portent à 74,56% le taux de réussite général à l’université de Jijel pour un taux d’échec de 20,66%. 

    Une annexe de 4000 places pédagogiques à Ali Mendjeli
    08/07/15 - La prochaine rentrée universitaire ne sera pas de tout repos pour le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (MESRS). Un nombre plus important de bacheliers est attendu dans les campus, faisant monter la pression d’un cran supplémentaire au sein du département de Tahar Hadjar. Avec le nombre considérable de 853 780 candidats au baccalauréat cuvée 2015, celui des futurs étudiants risque d’être tout aussi considérable. C’est du moins ce qui ressort des attentes de la tutelle. Ces lauréats seront, dès lors, tous en quête d’une place pédagogique, mais les campus existants seront-ils à même d’accueillir ces nouveaux étudiants? A Constantine, plus de 8 000 places pédagogiques seront libérées par des diplômés en graduation au profit des nouveaux bacheliers, dont le nombre prévisionnel attendu serait de l’ordre de 70 000, d’après les toutes dernières statistiques établies par l’administration de l’université des frères Mentouri de Constantine (UFMC). L’on croit savoir, à ce titre, que le ministère de l’Enseignement supérieur aurait instruit l’administration universitaire en vue de se préparer à «caser» le maximum d’étudiants cette année. C’est notamment le cas de l’université des sciences islamiques de Constantine (USIC) qui s’apprête à réserver, pour la première fois depuis son inauguration en 1984, 2500 places pédagogiques destinées aux futurs bacheliers, contrairement aux années précédentes où ce nombre oscillait entre 1 000 et 1 500. Les infrastructures pédagogiques suffiront- elles ? Interrogé à ce sujet, le recteur de l’USIC se veut rassurant affirmant que les «infrastructures pédagogiques suffiront amplement, en plus de la sortie d’une promotion de 1200 étudiants». Pour faire face à cette nouvelle fournée de bacheliers, le rectorat de l’université des sciences islamiques envisage également d’étaler les cours de 8 heures du matin jusqu’à 18 heures. Cela, en attendant la réalisation d’une annexe, actuellement en construction au niveau de la nouvelle ville Ali Mendjeli d’une capacité de 4000 places pédagogiques. Cette annexe permettra à cette université de s’agrandir davantage et faire face au flux grandissant des nouveaux étudiants, provenant de tout le territoire national, mais aussi de pays étrangers. Cette future ramification s’ajoutera notamment à l’ex-institut de psychologie attribué en 2010 à l’USIC. Cela dit, au rythme où vont les choses, et au vu du développement urbain et démographique que connaît notre pays, il y aura à l’avenir un nombre de plus en plus élevé de candidats au bac et de bacheliers à caser dans les campus. Partant, l’université algérienne risque fort de ne plus pouvoir assurer une place pédagogique à chaque étudiant, en dépit des annexes éparpillées à travers le territoire. 

    «Le bac est excessivement survalorisé dans notre société»
    10/06/15 - - Des informations faisant état de fuites de sujets ou de triche circulent dans les milieux de l’éducation. Cela peut-il avoir un impact sur le moral des candidats ? Les candidats au baccalauréat sont très sensibles dans la majorité des cas. Cette sensibilité vient du fait que ces élèves sont des adolescents qui réagissent naturellement à chaud, et encore du dérapage de cet examen ordinaire qui est excessivement survalorisé dans notre société. Ce sont des raisons sociétales et surtout de mobilité sociale qui font que des situations pareilles produisent la panique et, malheureusement, une perte de maîtrise de soi dans beaucoup de cas. Notre système éducatif est précaire, il lui est donc difficile de former des élèves sereins, notamment en l’absence de l’autorité mandarinale et institutionnelle. Ces candidats savent parfaitement que la fraude est une réalité dans notre quotidien, que c’est un comportement institutionnalisé et banalisé au fil des années précédentes et cela peut arriver facilement. Ils croient donc facilement à des informations de ce genre, ce qui les pousse à réagir mal et dans l’informel.L’absence de charisme chez les hauts responsables et la dépersonnalisation de l’institution éducative donnent une certaine confiance en soi aux mauvais élèves et provoquent un sentiment d’insécurité chez les autres. Et la période des examens représente les conséquences de cette situation. Les symptômes sont observable évidement chez les élèves avec des réactions négatives vis-à-vis de la moindre rumeur. L’impact est forcément néfaste sur le plan pédagogique et surtout sur les relations qu’entretient l’élève aux examens, aux enseignants et au savoir lui-même. - Quelles sont les conséquences sur le déroulement des examens et sur les candidats ? Peut-il y avoir un impact sur les résultats des examens ? Notre école vit actuellement un dysfonctionnement très profond. Le peu de pédagogie qui existe est anéanti par la gestion permissive des épreuves du baccalauréat. Le problème n’est pas dans la rumeur en elle-même, mais dans notre système éducatif qui est soumis à la logique de la rente, lui aussi : après la massification, c’est le tour du partage. Depuis plusieurs années, l’information produit aisément l’événement à chaque session du baccalauréat. Dès que l’information circule, les candidats réfléchissent à la triche ou passent instantanément à l’acte et travaillent dans des conditions soupçonneuses, devant des enseignants qui ne contrôlent pas forcément la situation devant des élèves qui ont l’habitude d’être assistés par une administration laxiste et dépendante des décisions du ministère. Ce qui transforme le déroulement des examens en une pièce théâtrale où l’élève joue un mauvais rôle principal.Pour les résultats attendus, l’expérience nous a appris que les mêmes causes produisent les mêmes effets. Les conditions citées ci-dessus ne mènent pas à un rendement satisfaisant, même si statistiquement, cela peut être le contraire. Comment voulez-vous avoir de bons résultats avec une école qui n’arrive même pas à appliquer sa propre réglementation en interdisant le téléphone portable à l’intérieur des salles d’examen ? Ou avec un ministère de l’Education nationale qui commet des erreurs linguistiques dans une langue dite nationale et officielle ? Ou, encore pire, avec des futurs cadres de la nation qui trichent à un examen de sciences islamiques dans une société dite musulmane ! - Quels conseils pouvez-vous donner aux parents et aux candidats pour éviter tout mouvements de panique ? Franchement, ce travail doit être fait à l’avance, à l’école et dans le milieu familial. La solution n’est pas dans la recherche de la manière de stopper l’information ou même la rumeur, mais de préparer l’élève à faire face à des situations pareilles. L’urgence, pour les élèves, est d’éviter les contacts et les discussions avant et après les épreuves, notamment pour la recherche des réponses et des solutions des exercices. Ils doivent faire une autre activité manuelle chez eux, avant de dormir, et une activité physique le matin, avant de sortir. Je demande aussi aux parents d’être plus souples et de maîtriser leur distance avec leurs enfants, car leur rôle est presque insignifiant en fin de cette semaine, Il faut absolument réfléchir à la préparation de leurs enfants aux résultats et gérer cette période encore très difficile. Enfin, je dirais que la difficulté du baccalauréat réside dans le fait qu’il est décisif pour l’accès à l’université. Heureusement, pour les candidats et leurs parents, c’est une épreuve et non un concours où le nombre de postes est limité ; donc la compétition concerne seulement la mention et pas la réussite en elle-même.

    657 026 candidats inscrits : Bac 2015, c’est parti !
    07/06/15 - Quelque 657 026 élèves se rendront aujourd’hui dans les centres d’examen pour passer les épreuves du baccalauréat. Cet examen se présente comme étant de grande importance car étant la clef d’accès aux études universitaires. Les détails fournis par le ministère de l’Education nationale font état d’une hausse de 23% du nombre des candidats pour cette session avec 196 754 candidats de plus qu’en 2014. Selon le ministère de l’Education nationale, le nombre indiqué est réparti sur 450 374 élèves scolarisés et 206 652 candidats libres. Les statistiques fournies par le site du ministère de l’Education nationale indiquent que 3718 sont issus des écoles privées. Issus des centres de rééducation, 2593 candidats passeront les épreuves du bac, selon l’Office national des examens et des concours (ONEC). Le baccalauréat 2015 concernera également 57 464 candidats de l’Office national d’enseignement et de formation à distance (ONEFD), 24 candidats du lycée international, 248 des écoles des cadets de la nation et 18 339 candidats qui concourront en langue amazighe, précise la même source. Par filières (11 au total), 339 022 candidats passeront les épreuves de sciences expérimentales, 267 304 de philosophie et lettres, 95 868 de gestion et économie et 69 177 de langues étrangères. Les épreuves se déroulent cette année dans 2550 centres encadrées par 163 000 enseignants. L’annonce des résultats se fera vers le 10 juillet. La ministre de l’Education nationale s’est adressée, à travers YouTube, aux candidats pour les encourager. Une première venant de ce niveau de responsabilité. Cette initiative a été largement commentée sur la Toile. Le coup d’envoi de cet examen sera donné à partir de la wilaya d’Adrar. Les candidats pourront choisir entre deux sujets dans toutes les matières où ils seront examinés et bénéficieront d’une demi-heure additionnelle pour procéder à une lecture attentive des questions, rappelle le département de Mme Benghebrit, qui assure que les questions ne concerneront que les cours réellement dispensés. Outre le durcissement des mesures «antitriche», la session du bac 2015 ne sera pas concernée par de nouvelles mesures. La fiche de synthèse, qui devait entrer en vigueur cette année, a été reportée, convient-il de rappeler.  

    إحصائيات عن امتحان شهادة البكالوريا دورة 2015
    03/06/15 -
    بعض الإحصائيات عن امتحان شهادة البكالوريا دورة 2015
    منقولة من موقع وزارة التربية الوطنية 
    تاريخ اجراء الاختبارات الكتابية :
    من 7 الى 11 جوان 2015
     تاريخ اعلان النتائج :
    في حدود 10 جويلية 2015

    تعيين مراكز الامتحانات:
    1. مراكز إجراء الاختبارات: 2550 مركزاً.
    2. مراكز التجميع للإغفال: 16 مركزاً.
    3. مراكز التصحيح: 71 مركزاً.
    4. مراكز التجميع للإعلان عن النتائج: 01 مركز.
    التأطير البشري لمراكز الامتحانات:
    -الأساتذة الحراس: 163000 أستاذاً.
    -الأساتذة المصححون: 55000 أستاذاً.
    المـــــــــــــــلاحظــــون: 5100 ملاحظاً.
    -رؤساء مراكز الإجراء: 2550 رئيساً.
    رؤساء مراكز التصحيح: 71 رئيساً.
    -رؤساء لجان الملاحظين: 50 رئيساً.
    لإحصائيات عن امتحان شهادة البكالوريا دورة 2015
    مجموع المترشحين:
    دورة 2014دورة 2015الفرقالنسبة
    المتمدرسون450374629893179519 (+)%28.5
    الأحرار20665222388717235 (+)%7.7
    المجموع657026853780196754 (+)%23

    التعداد التفصيلي للمترشحين:
    أ-حسب الجنس:العدد
    الذكورالمتمدرسون235246
    الأحرار119209
    المجموع354455
    الإناثالمتمدرسون394647
    الأحرار104678
    المجموع499325
    ب-حسب الفئات:
    -بالمدارس الخاصة: 3718 مترشحاً.
    -من ذوي الاحتياجات الخاصة: 374 مترشحاً، منهم:
    * الإعاقة البصرية: 241 مترشحاً.
    * الإعاقة الحركية: 133 مترشحاً.
    -الأجانب: 1096 منهم متمدرسين وأحرار.
    -من مراكز إعادة التربية: 2593 مترشحاً.
    المعنيون بالتربية البدنية والرياضية:

    عدد المسجلينعدد المعنيين بالاختبارالنسبة
    المتمدرسون629893605593%96.14
    الأحرار223887175223%78.26
    المجموع العام853780780816%91.5
    -المعنيين باللغة الأمازيغية: 18339 مترشحاً.
    -الديوان الوطني للتعليم والتكوين عن بعد: 57464 مترشحاً.
    -المدرسة الدولية: 24 مترشحاً.
    -أشبال الأمة: 248 مترشحاً.
    حسب الشعب:
    الترتيبالشعبالمتمدرسونالأحرارالمجموع
    1علوم تجريبية27675332.41%6226907.30%33902239.70%
    2آداب وفلسفة15513718.17%11216713.13%26730431.30%
    3تسيير واقتصاد7381808.64%2205002.58%9586811.22%
    4لغات أجنبية5534406.48%1383301.62%6917708.10%
    5رياضيات2022702.36%566400.66%2589103.03%
    6تقني رياضي
    1.6هندسة كهربائية1413501.65%227300.26%1640801.92%
    2.6هندسة مدنية1386601.62%215000.25%1601601.87%
    3.6هندسة ميكانيكية1190401.39%204000.23%1394401.63%
    4.6هندسة الطرائق870901.02%144100.16%1015001.18%
    المجموع العام للمترشحين62989373.77%22388726.22%853780100%


    Keyword : statistique tpe en algerie