Annonces imobilieres et Vehicules
     Guide-dz.com

recuperer video youtube Guidedz


    نتائج البحث عن “recuperer” – Flash info dz
    موقع Flash info dz

    [Zone 42] Burger King se déguise en Mc Donald pour Halloween
    26/10/16 -

    Pour Halloween, la tradition veut que chacun se déguise et déambule dans les rues de sa ville afin de pouvoir récupérer un maximum de bonbons. Contre toute-attente, même les enseignes américaines se prennent au jeu. Premier duel : Burger King vs Mc Donald, Big Mac vs Whooper. 1-0 Situé dans le quartier de Rego Park dans l'Etat de New-York, un restaurant Burger King a eu la bonne idée de se déguiser en fantôme Mc Donald. Deux trous pour les yeux, un M jaune pour reconnaitre l'enseigne et le nom de la firme inscrit noir sur blanc pour les moins compréhensifs.  This Burger King…

    Lire la suite : Burger King se déguise en Mc Donald pour Halloween sur Hitek.fr



    Face au succès de Pokémon GO, l’idée d’un film en live-action refait surface
    13/07/16 -

    Pokémon GO fait les affaires de Nintendo, dont les actions en bourse s'envolent. Forcément, cela attire certains géants d'Hollywood, prêts à tout pour adapter la licence en film live.

    Vous n'avez pas fini d'entendre parler de Pokémon. Alors que l'application Pokémon GO (foncez lire notre test) atteint une popularité hallucinante (et elle n'est toujours pas sorti officiellement en France), les studios Legendary Pictures pourraient bientôt récupérer les droits d'exploitation cinématographique de la licence phare de Nintendo. L'idée ? Réaliser un film en live-action, comprenez par là un film en prise de vues réelles avec de vrais acteurs. Le plus gros rachat de droits d'exploitation cinématographique d'un jeu vidéo ? Depuis l'année 2000 et le mythique Mewtwo contre-attaque, 18 films basés sur l'univers Pokémon ont vu le jour. On parle ici de…

    Lire la suite : Face au succès de Pokémon GO, l'idée d'un film en live-action refait surface sur Hitek.fr



    Une pétition pour rapatrier les restes de résistants algériens … La société civile doit se mobiliser
    02/06/16 -

    Pour la seconde fois, une pétition a été lancée pour la restitution des restes mortuaires des résistants algériens conservés dans les sous-sols du Musée de l'Homme à Paris. Initié par Ali Farid Belkadi en 2011 et tout récemment par le Pr Brahim Senouci, le nombre des signatures dépassait à peine les 1300 hier soir. La mobilisation n'est pas à la hauteur de l'importance de cette action, mais l'espoir est permis, si des associations et des groupes de citoyens s'emmêlaient.

    Pour la seconde fois, une pétition a été lancée pour la restitution des restes mortuaires des résistants algériens conservés dans les sous-sols du Musée de l'Homme à Paris. Initié par Ali Farid Belkadi en 2011 et tout récemment par le Pr Brahim Senouci, le nombre des signatures dépassait à peine les 1300 hier soir. La mobilisation n'est pas à la hauteur de l'importance de cette action, mais l'espoir est permis, si des associations et des groupes de citoyens s'emmêlaient.
    Pour Brahim Senouci, il est essentiel de récupérer ces restes et d'organiser une inhumation « avec un lustre particulier et les honneurs dus à la bravoure de nos résistants »*. Et si l'action est menée jusqu'au bout, le succès « sera celui de la société et du peuple algérien » face à « la haine de soi », l'oubli et le refoulement.
    En 2011, l'historien Farid Belkadi révélait que le Musée de l'homme de Paris conservait des fragments de corps depuis 1880, date à laquelle ils sont entrés dans la collection « ethnique » du musée. Il s'agit des crânes secs pour la plupart, appartenant à Mohamed Lamjad Ben Abdelmalek, dit Chérif « Boubaghla » (l'homme à la mule), au Cheikh Bouziane, le chef de la révolte des Zaatchas (dans la région de Biskra en 1849), à Moussa El-Derkaoui et à Si Mokhtar Ben Kouider Al-Titraoui. La tête momifiée d'Aïssa Al-Hamadi, qui fut le lieutenant du Chérif Boubaghla, fait partie de cette découverte. En tout, plus d'une trentaine de crânes de résistants algériens qui demeurent sans sépultures, vulgairement casés dans des boites étiquetées et rangées dans de grandes armoires métalliques de ce musée parisien.
    Mais il se trouve que l'Etat algérien n'a jamais formulé une demande de restitution de ces restes mortuaires. Pas même durant la célébration du cinquantenaire de l'indépendance, ni des soixante ans du déclenchement de la guerre de libération. Idem pour d'autres objets de valeur historique qui demeurent la propriété de l'ex colonisateur.
    Ainsi, en 2012, lors de la visite du président français à Alger, François Hollande, tout les algériens attendaient de lui un geste de bonne foi. Alors qu'il s'est vu offrir deux chevaux Barbe avec leurs scelles en fil d'or, lui n'a pas remis les clés d'honneur d'Alger, ni le canon Baba Merzoug, mais un livre sur Tlemcen et un petit bibelot en verre représentant un cheval ! La symbolique ne laisse personne de marbre.
    L'historien et président de la Fondation Casbah, Belkacem Babaci a arpenté télés et radios durant plusieurs années pour la restitution du canon Baba Merzoug. Il lui a même consacré un livre. Mais ce trophée de guerre rebaptisé « Le Consulaire », installé dans le port de Brest en France, demeure un bien de la Marine nationale française et de son Histoire.
    Quant aux clés d'Alger, remises par le Dey Hussein au général de Bourmont le 5 juillet 1830, lors de la prise d'Alger par les Français, en signe de reddition, elles sont considérées comme "trésor national" par le Code du Patrimoine français et ne peuvent légalement pas sortir de l'inventaire du Musée de l'armée.
    Malgré toute la valeur historique que peuvent avoir les clés d'Alger et le canon Baba Merzoug, leur restitution reste secondaire devant les restes mortuaires de nos résistants chouhada. Il est de notre devoir de leur donner une sépulture digne de leur combat, dans leur pays, et avec les honneurs.
    S'il y a bien une cause pour laquelle la société civile doit se mobiliser, aujourd'hui, et en priorité, c'est bien celle-là. Signer la pétition pour se faire est un devoir.



    Des séries Netflix sur les personnages de Blade, Ghost Rider et Moon Knight envisagées
    20/05/16 -

    Blade, Ghost Rider et Moon Knight : ces trois super-héros pourraient faire l'objet d'adaptation en séries sur Netflix.

    Netflix s'impose de plus en plus parmi les services de vidéo à la demande et ses exclusivités n'y sont pas pour rien. Son attrait pour les personnages Marvel nous a de nombreuses fois été prouvé : hormis des rumeurs selon lesquelles la compagnie pourrait récupérer les droits de production pour la série Agent Carter (annulée par ABC récemment), on apprend que Blade, Ghost Rider et Moon Knight seraient dans le viseur de Netflix pour de futures adaptations en séries. Blade, chasseur de vampires Le héros a déjà débarqué sur nos écrans avec trois adaptations en films : Blade (1998), Blade 2 (2002)…

    Lire la suite : Des séries Netflix sur les personnages de Blade, Ghost Rider et Moon Knight envisagées sur Hitek.fr



    Un terroriste tué à Bouira, l’opération toujours en cours
    17/05/16 -

    Un terroriste a été abattu, ce mardi 17 mai, par un détachement de l’ANP suite à un accrochage près de la forêt d’Errich, dans commune d’Aïn Turk à Bouira, a annoncé le ministère de la Défense nationale dans un communiqué. « L’opération, qui est toujours en cours, a permis de récupérer un pistolet mitrailleur de type Kalachnikov et une quantité de...

    Un terroriste a été abattu, ce mardi 17 mai, par un détachement de l'ANP suite à un accrochage près de la forêt d'Errich, dans commune d'Aïn Turk à Bouira, a annoncé le ministère de la Défense nationale dans un communiqué. « L'opération, qui est toujours en cours, a permis de récupérer un pistolet mitrailleur de type Kalachnikov et une quantité de munition », a-t-il ajouté.

    A Tizi Ouzou, les deux dangereux terroristes tués, hier, dans une embuscade tendue près de la commune de Tadmaït ont été identifiés. « Il s'agit en effet de : « B.Abdenour » alias « Abou Chouaïb » et « B.Abderahmane » alias « Souhaïb » », a précisé le ministère.

    Par ailleurs, quatre fusils de confection artisanale et une quantité de 5,90 kilogrammes de poudre noire ont été saisis à Barika dans la wilaya de Batna la Gendarmerie nationale ont saisi, selon la même source.



    Pétrole: l’Algérie, 3e fournisseur des Etats-Unis au mois d’avril
    15/05/16 -

    L'Algérie a été, pour le mois d'avril, le troisième plus grand fournisseur des Etats Unis après le Russie et le Canada, avec un volume représentant 7% des importations pétrolières américaines, selon le rapport mensuel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), qui révèle que le volume du Brut algérien exporté vers la première économie mondiale a atteint les onze mille (11.000) barils par jour.

    L'Algérie a été, pour le mois d'avril, le troisième plus grand fournisseur des Etats Unis après le Russie et le Canada, avec un volume représentant 7% des importations pétrolières américaines, selon le rapport mensuel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), qui révèle que le volume du Brut algérien exporté vers la première économie mondiale a atteint les onze mille (11.000) barils par jour.

    Par ailleurs, l'OPEP indique que la production algérienne pour le mois d'avril a atteint, selon les données officielles de l'Algérie, 1,141 millions de barils par jour (mb/j) contre 1,137 millions de barils par jour (mb/j) en mars dernier, soit une légère hausse de près de quatre mille (4.000) de barils par jour.

    Le prix moyen du Sahara Blend, brut de référence algérien, a enregistré en avril dernier une hausse pour le troisième mois consécutif en établissant à 42,33 dollars le baril, selon le rapport mensuel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

    Globalement, la production de l'OPEP a augmenté en avril de près de 188.000 barils par jour, l'Organisation a injecté sur le marché 32,440 millions de barils par jour (mb/j) contre 32,251 millions de barils par jour (mb/j) en mars dernier, selon des sources secondaires (commerciales).

    Ces données interviennent dans un contexte marqué par l'augmentation du Brut de l'Iran, qui oeuvre à récupérer graduellement son quota, en dépit des efforts d'autres pays comme le Venezuela et le Koweït pour parvenir à une baisse de la production et un redressement des cours.

    Le prix moyen du panier de l'OPEP a enregistré en avril une hausse de 3,21 dollars américains (USD) par rapport au mois de mars, ce qui a donné un prix du baril de 37,86 USD.



    Permis à point disposera de 24 points, avec retrait de 1 à 6 points selon la contravention
    12/05/16 -

    Le permis biométrique à point qui devra entrer en vigueur avant la fin de l'année, et sera doté de 24 points. Il est prévu le retrait des points en fonction de la gravité de l'infraction commise par le conducteur.

    Le permis biométrique à point qui devra entrer en vigueur avant la fin de l'année, et sera doté de 24 points. Il est prévu le retrait des points en fonction de la gravité de l'infraction commise par le conducteur.

    Le directeur des transports terrestres, Salem Salhi, a confirmé ce matin lors de son passage à l'invité de la rédaction sur la radio Alger chaine 3, que le permis biométrique à point, dont le projet a été validé hier lors du conseil des ministres, disposera de 24 points. Il est prévu le retrait des points en fonction de la gravité de l'infraction commise par le conducteur, classés suivant quatre catégories donnant lieu au retrait de 1 à 6 points.

    Quant aux actes classés dans la catégorie des délits, il est prévu le retrait de 10 points à la fois, a-t-il avisé.

    En cas de non-paiement de l'amende forfaitaire, liée aux contraventions, au bout de 30 jours, deux (2) points supplémentaires seront automatiquement retirés du permis.

    Néanmoins, l'automobiliste a la possibilité de récupérer ses points dans le cas où il n'aura commis aucune infraction au cours d'une période s'étalant de 3 à 4 ans depuis la dernière infraction relevée, ou s'il suivra une formation en conduite à ses frais.

    Mais lorsque le solde de points est à zéro, le permis de conduire est alors retiré à l'automobiliste, a averti Mr Salhi en précisant que dans ce cas, le conducteur sera soumis à l'obligation de refaire sa formation de A à Z et qu'au bout d'une période de six (6) mois, il pourra postuler pour un nouveau permis de conduire.



    Les sept terroristes éliminés à Lakhdaria identifiés (MDN)
    12/05/16 -

    Le ministère de la Défense a annoncé ce jeudi 12 mai avoir identifié les sept terroristes éliminés mercredi par ses éléments à Lakhdaria, dans la wilaya de Bouira, dans un communiqué publié sur son site Internet. Les éléments du MDN avaient déjà identifié hier trois des terroristes éliminés. Il s'agissait d'anciens terroristes, "M.Ammar", alias "A...

    Le ministère de la Défense a annoncé ce jeudi 12 mai avoir identifié les sept terroristes éliminés mercredi par ses éléments à Lakhdaria, dans la wilaya de Bouira, dans un communiqué publié sur son site Internet. Les éléments du MDN avaient déjà identifié hier trois des terroristes éliminés. Il s'agissait d'anciens terroristes, "M.Ammar", alias "Ami Chouaïb", "R.Ali", alias "Abou El-Abbes", ayant rejoint les groupes terroristes respectivement en 1993 et 2001 et du criminel "Z.Lamine", alias "Abou Aymen", indiquait la même source. Ce jeudi, le MDN a annoncé avoir identifié "B.Baha-Edinne" alias "Khetab El-M’sili", "A.Issa" alias "Saad El-Blidi", B.Mohamed alias "Bouzenad" et "H.Ahcene" alias "Yasser El-Blidi". L'opération avait permis aux soldats de l'armée algérienne de récupérer quatre (04) pistolets mitrailleurs de type Kalachnikov, un (01) fusil à répétition, un (01) autre à lunette, quatre (04) chargeurs de munitions garnis et huit (08) téléphones portables ont été récupérés, tandis que deux (02) abris pour terroristes ont été détruits. LIRE AUSSI: Sept terroristes tués à Lakhdaria, dans la wilaya de Bouira (MDN) Par ailleurs, poursuit le MDN dans le même communiqué de jeudi, d’autres détachements de l'ANP ont arrêté quatre (04) éléments de soutien aux groupes terroristes à Oran, 2°Région Militaire et Boumerdès, 1e RM. Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook. Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.



    Le permis de conduire biométrique en vigueur fin 2016/ Comment compter ses points
    12/05/16 -

     C’est officiel. Le projets du permis de conduire et de la carte grise biométriques viennent d’être adoptés par le gouvernement. D’ici la fin de l’année en cours,  les Algériens devront retirer leurs nouveaux documents. 

    Mais comment les Algériens doivent compter leurs points afin de ne pas les perdre ? Le  directeur des t...

     C’est officiel. Le projets du permis de conduire et de la carte grise biométriques viennent d’être adoptés par le gouvernement. D’ici la fin de l’année en cours,  les Algériens devront retirer leurs nouveaux documents. 

    Mais comment les Algériens doivent compter leurs points afin de ne pas les perdre ? Le  directeur des transports terrestres au ministère des Transports, Salem Salhi, a répondu à cette question ce jeudi sur les ondes de la Radio nationale. Il faut, d’abord, savoir que les  infractions ont été classées suivant quatre catégories donnant lieu au retrait de 1 à 6 points.  Quant aux actes classés dans la catégorie des délits, il est prévu le retrait de 10 points à la fois. Par ailleurs, en cas de non paiement de l’amende forfaitaire, liée aux contraventions, au bout de 30 jours, deux (2) points supplémentaires seront automatiquement retirés du permis.

    Cependant, l’automobiliste aura la possibilité de récupérer ses points. Il suffit juste qu’il ne commette aucune infraction au cours d’une période s’étalant de 3 à 4 ans depuis la dernière infraction relevée, ou s’il suit une formation en conduite à ses frais. Mais lorsque le solde de points est à zéro, le permis de conduire est alors retiré à l’automobiliste, et le conducteur est alors soumis à l’obligation de refaire sa formation au bout d’une période de six (6) mois. C’est uniquement à ce moment-là qu’il pourra postuler pour un nouveau permis de conduire.



    Pourquoi le Japon abandonne le satellite Hitomi ?
    03/05/16 -

    De graves problèmes techniques ont mis fin à l'aventure d'Astro-H, deux mois seulement après son lancement.

    Après un mois d'infructueux efforts pour tenter de récupérer le satellite Astro-H/Hitomi, L'Agence d'Exploration Spatiale Japonaise (JAXA) a finalement abandonné toute tentative de récupération. Un coup dur pour les ambitions spatiales japonaises, seulement deux mois après le lancement du satellite le 17 février 2016.   Astro-H/Hitomi était un satellite de 14 mètres de long sur 9 de large, pour un poids de 2,7 tonnes. Ce satellite à télescopes avait pour objectif d'étudier les sources de rayons X dans l'univers. La communauté scientifique comptait sur ce satellite pour mieux observer les amas de galaxies, la matière noire, les trous noirs et d'autres phénomènes.…

    Lire la suite : Pourquoi le Japon abandonne le satellite Hitomi ? sur Hitek.fr




    Warning: MagpieRSS: Failed to parse RSS file. (Undeclared entity error at line 11, column 44) in /home/guidedz/public_html/magpierss/rss_fetch.inc on line 238
    نتائج البحث عن “recuperer” – Bac Guide-dz.com | .edu
    نتائج البكالوريا 2016 شهادة التعليم المتوسط شهادة التعليم الابتدائيResultats Baccalaureat BEM CINQ dz onec

    Keyword : recuperer video youtube