Annonces imobilieres et Vehicules
     Guide-dz.com

installer osx sur pc Guidedz


    نتائج البحث عن “installer” – Flash info dz
    موقع Flash info dz

    Kia veut installer une usine de montage en Algérie
    22/09/16 -

    La marque automobile sud-coréenne affirme réfléchir à installer une usine de montage de véhicules en Algérie, selon Soon Nam Lee, président pour la région Moyen-Orient et Afrique de Kia.

    Dans la foulée de l’annonce d’un accord pour l’assemblage de voitures en Éthiopie, le responsable de la marque coréenne dit réfléchir à faire de même en Algérie : «...

    La marque automobile sud-coréenne affirme réfléchir à installer une usine de montage de véhicules en Algérie, selon Soon Nam Lee, président pour la région Moyen-Orient et Afrique de Kia.

    Dans la foulée de l'annonce d'un accord pour l'assemblage de voitures en Éthiopie, le responsable de la marque coréenne dit réfléchir à faire de même en Algérie : « Il est important de pénétrer le marché africain. Nous étudions la possibilité d'ouvrir des usines similaires en Algérie et dans d'autres pays », a-t-il déclaré.



    Les 10 meilleurs jeux pour une LAN party à l’ancienne : Warcraft III, Unreal Tournament, Age of Empires II…
    13/07/16 -

    Vous ne savez pas quoi faire cet été ? Pourquoi ne pas réunir quelques potes pour faire une bonne vieille LAN à l'ancienne avec ces dix jeux incontournables.

    Il fut un temps où le jeu vidéo multijoueur impliquait de réunir plusieurs potes dans une seule et même pièce. Pour les consoleux, il suffisait de s'installer sur un canapé avec plusieurs manettes et de profiter du système d'écran scindé, un peu plus délaissé de nos jours. Pour les joueurs PC, c'était une tout autre histoire puisque chaque joueur devait trimballer sa machine et la connecter à un réseau local. Tout un programme, mais cela valait le coup ! Largement éclipsée par le jeu en ligne, une bonne vieille LAN (Local Area Network) rétro peut encore vous procurer une bonne…

    Lire la suite : Les 10 meilleurs jeux pour une LAN party à l'ancienne : Warcraft III, Unreal Tournament, Age of Empires II... sur Hitek.fr



    Algérie Telecom Satellite a décroché le contrat de fourniture de solutions télécoms par satellite à Hyproc
    12/05/16 -

    L’opérateur Algérie Telecom Satellite (ATS),  a décroché un contrat de fourniture de solution télécoms à la compagnie de transport des hydrocarbures « Hyproc Shipping Company », filiale de la Sonatrach. C’est Djebloun Abderrezak Nadjib, le directeur de la communication d’ATS, qui l’a révélé à Algérie Presse Service (APS), au cours d’un entretien ac...

    L'opérateur Algérie Telecom Satellite (ATS), a décroché un contrat de fourniture de solution télécoms à la compagnie de transport des hydrocarbures « Hyproc Shipping Company », filiale de la Sonatrach. C'est Djebloun Abderrezak Nadjib, le directeur de la communication d'ATS, qui l'a révélé à Algérie Presse Service (APS), au cours d'un entretien accordé en marge du 17ème Salon international du futur technologique (SIFTECH) qui s'est tenu du 09 au 11 mai 2016 à Oran.

    Les termes du contrat précisent qu'ATS fournira aux navires de transport d'hydrocarbure d'Hyproc, les solutions maritimes d'Inmarsat, la société mondiale spécialisée dans les télécommunications par satellite, dont l'opérateur algérien détient les droits de commercialisation de toutes les solutions télécoms, à travers le territoire national. En plus d'installer les équipements Inmarsat sur les navires, ATS se chargera également de la gestion des systèmes de télécommunications data, voix, fax etc. des navires d'Hyproc.

    Djebloun Abderrezak Nadjib a indiqué qu'Algérie Telecom Satellite est en train de prospecter d'autres clients pour la fourniture de solutions télécoms par satellite. Dans son viseur, apparaît la Compagnie nationale de navigation, le ministère de la Défense national ainsi que celui de la pêche et des transports.



    La NASA a découvert de l’oxygène sur la planète Mars !
    11/05/16 -

    Dans le cadre de la mission SOFIA, des scientifiques viennent de découvrir des traces d'atomes d'oxygène dans l'atmosphère de la planète Mars.

    Le week-end dernier, la NASA a publié les résultats de son projet SOFIA qui visait à trouver des traces d’oxygène sur la planète Mars. Résultat : il y a bel et bien de l’oxygène dans l’atmosphère de la planète rouge. Mais on vous rassure tout de suite : pas assez pour qu’on quitte notre bonne vieille Terre pour aller s’y installer ! L’atmosphère de Mars a évolué au cours des années A l’heure actuelle, la Terre est la seule planète habitable de notre système solaire. Même si la NASA vient de découvrir plus de 1000 nouvelles exoplanètes qui pourraient y abriter des…

    Lire la suite : La NASA a découvert de l’oxygène sur la planète Mars ! sur Hitek.fr



    10 films qui mériteraient un excellent reboot
    02/05/16 -

    Jumanji, Starship Troopers, Green Lantern... Voici quelques films qui auraient bien besoin d'avoir un reboot de bonne qualité.

    Quels films méritent donc vraiment un reboot ? Une question épineuse, car il est difficile de juger la capacité d'un film ou d'une histoire à évoluer. Certains sortent cependant du lot et mériteraient de revenir sur le devant de la scène. Pour, espérons le, le meilleur ! Voici quelques films sélectionnés par l'équipe d'Hitek. Comme toujours, n'hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires sur notre sélection ou à proposer des films, qui a vos yeux, méritent un reboot ! Les Yeux de la forêt (sorti en 1981) Un compositeur de américain décide de s'installer avec sa famille en Angleterre. Ils trouvent…

    Lire la suite : 10 films qui mériteraient un excellent reboot sur Hitek.fr



    Voici une Apple Watch qui fait tourner Windows…. 95 !
    02/05/16 - Il y a un an et demi, un développeur parvenait à installer Windows 95 sur Android Wear grâce à un émulateur DOS. La même expérimentation vient d’être réalisée avec succès sur l’Apple Watch. Enfin, avec succès, c’est beaucoup dire...

    PGS : une console portable capable de faire tourner tous les jeux PC
    02/05/16 -

    Envie de jouer à vos jeux PC sur une console portable ? Cela est possible avec la PGS et son prix est raisonnable.

    A l'heure actuelle, les smartphones et les tablettes ont le vent en poupe lorsque l'on souhaite se faire une petite partie de jeu au détriment du PC ou de la console. Néanmoins, ces appareils ne proposent pas les même jeux et en général, les véritables gamers restent sur leur faim. Cependant, avec la console portable PGS, ils pourraient enfin se faire plaisir en jouant à n'importe quel jeu sur PC. Elle tient dans une poche et vous permet de jouer aux jeux PC Le PGS est un "mini-ordinateur portable" qui fonctionne sous Windows 10 ce qui permettra par exemple d'installer la plateforme…

    Lire la suite : PGS : une console portable capable de faire tourner tous les jeux PC sur Hitek.fr



    El Khabar et Cevital, réagissent aux accusations de Hamid Grine
    28/04/16 -

    La direction du quotidien El Khabar et le groupe Cevital ont réagi ce jeudi matin à l'introduction par le ministre de la Communication, Hamid Grine d'une action en référé auprès du tribunal de Bir Mourad Raïs pour faire annuler le rachat de ce groupe de presse. Le quotidien a dénoncé la tentative du ministère de tromper l'opinion publique, tandis...

    La direction du quotidien El Khabar et le groupe Cevital ont réagi ce jeudi matin à l'introduction par le ministre de la Communication, Hamid Grine d'une action en référé auprès du tribunal de Bir Mourad Raïs pour faire annuler le rachat de ce groupe de presse. Le quotidien a dénoncé la tentative du ministère de tromper l'opinion publique, tandis que le groupe Cevital a réitéré dans un communiqué la transparence mais surtout sa "sérénité" quant à la légalité d'acquisition de ce groupe. La direction du journal a reçu ce mercredi 27 avril une convocation de la part de la Cour d'Alger pour "annuler la cession des actions de SPA Al Khabar mais également "la vente de la chaîne KBC" à Issad Rebrab", pour "violation"de la réglementation des médias. Cette affaire est programmée pour la prochaine session du 02 mai prochain, a rajouté la même source. La direction du quotidien El Khabar a également été invitée par le représentant du ministère de la Communication de se rapprocher de cette structure dans le but de "régler cette affaire", considérant cette transaction "nulle". "Étonnement" Dans un communiqué, la direction de ce journal a exprimé son étonnement quant à cette action en référé auprès du tribunal de Bir Mourad Raïs initiée par Hamid Grine. El Khabar a ainsi réfuté la thèse avancée par le ministère, selon laquelle cette transaction a été effectuée entre cette société par actions et Issad Rebrab, est "sans fondement". "Il s'agit en réalité d'une cession d'actions de la part d'une partie des actionnaires au profit d'une personne morale, la société "Nesprod", filiale du Groupe Cevital. La même source a expliqué que le quotidien Liberté Algérie, que le même ministère attribue à M. Rebrab , appartient "en réalité à une société à responsabilité limitée" (SAEC) dans laquelle l'homme d'affaires est associé mais qui n'a aucune relation avec le groupe Cevital. Le département de Hamid Grine aurait fait valoir l’article 25 du code de l’Information pour exiger l’annulation de cette transaction. "Une même personne morale de droit algérien ne peut posséder, contrôler ou diriger qu’une seule publication périodique d’information générale de même périodicité éditée en Algérie", stipule l'article susdit. Toutefois, fait remarquer le quotidien, "la société Nesprod, qui détient des actions avec 6 autres actionnaires à SPA Al Khabar, n'édite aucun autre média". M. Rebrab participe ainsi dans le capital de la SAEC en tant que personne physique, en tant qu'associé. Dans le même communiqué, El Khabar a ainsi dénoncé "la tentative du ministère de tromper l'opinion publique" sur la manière dont cette transaction a été effectuée entre les deux parties. Le groupe Cevital "serein" De son coté, le groupe Cevital a indiqué être "serein quant aux conditions et la légalité dans lesquelles la cession des actions par une partie des actionnaires de SPA Al Khabar a été réalisée au profit de Nesprod". Le groupe a ainsi réitéré que cette transaction a été réalisée dans le "strict respect des lois et de la réglementation". Il a ensuite rappelé que NesProd, une personne morale, ne détient ni édite aucun organe de presse. L'industriel algérien Issad Rebrab, faut-il le rappeler, a acquis le groupe de presse El-Khabar pour un montant supérieur à 400 milliards de centimes en début du mois d'avril. El Khabar possède, un des principaux quotidiens algériens, si ce n'est le plus important, la chaîne de télévision KBC, une imprimerie et une société de diffusion en partenariat avec le quotidien francophone El Watan. Créé en 1990 par 18 journalistes, le quotidien El Khabar a longtemps dominé le paysage médiatique arabophone. Après les révoltes qui ont secoué la zone arabe en 2011, l'Etat a autorisé des chaînes privées à s'installer bien qu'elles restent toujours toutes de droit étranger.. Le ministre de la Communication avait déclaré lundi dernier que son département "allait regarder la loi pour voir si ce rachat est légal ou pas". Son département ministériel a fini par par s'opposer à la transaction. 



    Enfin une fédération officielle d’eSport créée par le gouvernement en France !
    27/04/16 -

    Le gouvernement français s'engage à encadrer et promouvoir l'eSport, un pas en avant vers sa reconnaissance

    Il est devenu incontournable en quelques années : l'eSport est un phénomène sur le web touchant bien plus que les joueurs. S'invitant dans nos stades pour y installer des écrans géants, les compétitions d'eSport sont devenues populaires auprès des joueurs malgré le manque d’intérêt de l’État à son égard. Mais ce temps est révolu, la fédération officielle d'eSport française arrive ! Fédération France-Esport Avec ses compétitions dans des lieux mythiques remplis à craquer de spectateurs, ses rediffusions en ligne et des dotations qui se chiffrent en milliers voire millions d'euros, il était naturel que le gouvernement se tourne vers l'eSport (avec un…

    Lire la suite : Enfin une fédération officielle d'eSport créée par le gouvernement en France ! sur Hitek.fr



    برنامج لاعراب الجمل ارجوا الافادة
    23/04/16 - سلام عليكم من فضلكم اخواتي وجدت في النت برنامج لاعراب الجمل اسمه BelArabi_Installer جربت العديد من...

    Actualite Sports Politique sante economie » Résultats de recherche » installer
    Guide-dz.com

    Région Mena : 52 milliards de dollars transférés par les migrants
    24/12/15 - Un nouveau rapport de la Banque mondiale (BM) sur la situation des migrations en 2015 jette un pavé dans la mare. L’institution Bretton Woods estime que le nombre de migrants internationaux devrait atteindre un record cette année, 250 millions de personnes. Des migrations motivées notamment par la recherche de meilleures conditions économiques dans les pays en développement qui connaissent une croissance rapide. Ce qui a un impact certain sur les volumes d’envoi de fonds par les migrants vers leur pays d’origine. Selon les chiffres publiés par le Recueil des statistiques sur les migrations et les envois de fonds publiés par le Partenariat mondial pour les connaissances sur le développement et les migrations (Knomad), «les migrants internationaux enverront cette année 601 milliards de dollars à leurs familles restées dans le pays d’origine, portant le montant des envois de fonds reçus par les pays en développement à 441 milliards de dollars». Pour la seule région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA), les envois de fonds ont atteint 52 milliards de dollars en 2015. Selon les chiffres de la BM, le nombre de migrants originaires de la région s’élevait à 23,9 millions d’individus, dont près de 38% vivaient dans des pays de l’OCDE et environ 31% dans des pays de la région. La Cisjordanie et Ghaza, la Syrie, l’Egypte, le Maroc et l’Irak étaient les principaux pays d’origine des migrants. La région a accueilli 11,7 millions d’immigrés venus principalement de la Jordanie, de l’Iran, du Liban, de la Syrie et de la Libye. Les pays à revenu élevé du Conseil de coopération du Golfe (CCG), à savoir le Bahreïn, le Koweït, Oman, l’Arabie Saoudite et les Emirats arabes unis, ont observé ces dernières années une augmentation importante des flux migratoires, principalement en provenance d’Asie du Sud-Est. Ces pays ont totalisé 98 milliards de dollars de sorties de fonds en 2014. Plus globalement et au niveau mondial, les Etats-Unis ont été la principale source de ces envois avec environ 56 milliards de dollars en sorties de fonds en 2014, suivis de l’Arabie Saoudite (37 milliards de dollars) et de la Russie (33 milliards de dollars). Principal pays destinataire de ces envois de fonds, l’Inde a engrangé, selon les estimations, 72 milliards de dollars en 2015, suivie de la Chine (64 milliards de dollars) et des Philippines (30 milliards de dollars). Autre constat du rapport : les migrations Sud-Sud sont plus nombreuses que les migrations Sud-Nord. En 2013, plus de 38% des migrants internationaux ont migré d’un pays en développement vers un autre, alors que 34% ont quitté un pays en développement pour s’installer dans un pays développé.  

    Tiaret : Quand les passerelles se font désirer
    23/12/15 - M.G, 44 ans, a été fauché, vendredi dernier, au niveau de la cité Kaïd Ahmed, plus connue sous le nom de «500 Logements-AADL», alors qu’il traversait la rue. Cette énième victime de la circulation routière a rendu l’âme en dépit de son évacuation vers un centre spécialisé et les habitants de Tiaret ne cessent de se demander pourquoi les responsables concernés tardent à installer une passerelle à cet endroit précis. Il y a quelques années déjà, et après que le même tronçon situé à l’entrée nord de la ville de Tiaret fut le théâtre de beaucoup d’accidents similaires, les élus, pour atténuer la pression des riverains, ont vite fait d’installer des ralentisseurs, mais ces derniers, bien qu’ils aient réduit les accidents, n’en ont pas moins généré des drames. Un ex-responsable, questionné à ce propos, nous a fait une réponse pour le moins peu convaincante : «Sur le marché, il n’existe pas d’entreprises qualifiées pour ce type d’équipements», alors que beaucoup d’entreprises, dont l’Algérienne des fonderies (ex-SN Métal) et bien d’autres sont capables de le faire. Ce qui est vrai pour la cité AADL l’est également pour les cités Zaaroura et l’ensemble urbain situé sur la route de Sougueur. Exiger la pose de passerelles, est-ce demander la lune, quand on sait que des dizaines de personnes, dont des jeunes enfants, ont laissé leur vie sur ces routes de la mort.

    L’Algérie est sur les tablettes de Décathlon
    22/12/15 - La célèbre marque française Décathlon devrait s'installer en Algérie. Le groupe privé Condor est, en effet, en négociation pour représenter la marque en Algérie. Ainsi,

    Commercialisation de viandes d’origine douteuse
    22/12/15 - Les efforts déployés par la commission mixte chargée de la répression des fraudes en matière d’alimentation, notamment les viandes et tous les produits présentant des risques d’intoxication sont-ils suffisants ? Au vu de la prolifération des abattoirs clandestins dans la ville de Constantine ces dernières années, on serait tentés de répondre par la négative. Interrogé à propos de ce phénomène, qui constitue une réelle menace pour la santé publique, un responsable du bureau d’hygiène de la commune (BCH) de Constantine, ayant requis l’anonymat, nous a confié que les brigades installées par la direction de la concurrence et des prix (DCP) ne badinent pas avec la réglementation, s’agissant de l’hygiène et la salubrité des produits exposés à la vente et des locaux d’abattage, tout en reconnaissant que celles-ci n’arrivent pas à éradiquer complètement ces lieux qui peuvent être un quelconque local clandestin situé à la périphérie, l’arrière-cour d’une maison de la vieille ville ou bien un hangar délabré. «Des brigades mixtes composées des représentants des services agricoles, de la santé, de l’hygiène et de la DCP, appuyés par des agents de l’ordre, quand ils daignent bien les accompagner, effectuent parfois des sorties inopinées dans certains quartiers réputés pour abriter des abattoirs clandestins, notamment à Souika, Djebel El Ouahch, ou dans le quartier populaire des Frères Abbas, plus connu sous le nom de Oued El Had, et la plupart du temps des saisies sont effectuées et des procès-verbaux dressés», soutient notre source. Force est de constater cependant, poursuit-il, que juste après le passage des contrôleurs, d’autres abattoirs clandestins voient le jour dans ces mêmes quartiers tandis que d’autres ne font que changer de résidence pour aller s’installer ailleurs. Il suffit d’arpenter les ruelles de la vieille ville ou se rendre aux marchés de Oued El Had ou Daksi pour constater que la viande rouge non estampillée se négocie 200 ou 300 dinars moins cher que les viandes proposées sur les étals des bouchers de la ville. Il s’agit le plus souvent pourtant de morceaux nobles de bovins ou d’ovins. Interrogé également sur l’incidence que pourrait avoir eu la fermeture, il y a 18 mois, de l’abattoir de Constantine sur la propagation de ce phénomène, notre interlocuteur nous dira : «Suite à cette fermeture nous avons dû solliciter d’autres abattoirs, l’un dans la commune d’El Khroub et l’autre à Aïn Fakroun dans la wilaya d’Oum el Bouaghi. La pression est devenue forcément très forte sur ces derniers. Les négociants en viandes de la ville de Constantine ont dû subir, par conséquent, des charges supplémentaires de transport et des prix d’abattage excessifs. La voie de l’abattage clandestin pour eux était donc toute tracée». Les marchés réglementés n’échappent pas au phénomène Nous avons pu constater d’autre part qu’en ce qui concerne la volaille, des commerçants de la cité des frères Abbas, mais aussi au marché réglementé de Daksi, se sont spécialisés dans la vente de poulets égorgés et déplumés sur place dans des conditions d’hygiène déplorables. Dans cette atmosphère de crainte générale face aux risques d’intoxication, liés à la consommation de viandes avariées, mais aussi d’apparition de cas supposés ou réels de grippe aviaire, un tel négoce prend des allures particulièrement alarmantes, d’autant qu’il s’agit d’une activité qui s’exerce sans aucun contrôle sanitaire. Notre interlocuteur du BCH, déplore à ce sujet que les services du patrimoine de la commune, en particulier, font preuve de beaucoup de laxisme face à certaines dérives, notamment en ce qui concerne l’abattage et la vente de poulets déplumés et partiellement éviscérés, s’effectuant actuellement par des clandestins au niveau du marché réglementé de Daksi. En plus de l’inconscience des clients qui se risquent à acheter leur viande auprès de ces étals sans hygiène, il faut noter le manque de réactivité des autorités concernées envers ce commerce et l’absence de coordination entre les différents services. Une irresponsabilité dangereuse. 

    Entre dérangements et «grands chantiers»
    22/12/15 - Une grande partie des nouveaux équipements annoncés serviront  à l’extension du réseau sur les zones rurales en commençant par les chefs-lieux des communes. Le directeur d’Algérie Télécom à Béjaïa, Hand Khemis, a organisé, au siège de l’agence, à El Khemis, une conférence de presse au cours de laquelle il a présenté le bilan d’activités de 2015 et dévoilé le plan d’action pour 2016, prévu pour l’extension du réseau (téléphonie fixe et internet) et l’amélioration des prestations de services dans la wilaya. Tout en reconnaissant, d’emblée, que «nous ne sommes pas au bout de nos peines», Hand Khemis se félicite du sixième rang qu’occupe la wilaya à l’échelle nationale en matière de couverture en téléphonie fixe, avec un taux de pénétration de 57% alors que la moyenne nationale est de 56%. Ensuite, il a déclaré que la structure qu’il dirige gère un parc d’équipements téléphoniques de 196 550 accès, dont 85 030 sur la nouvelle technologie MSAN (téléphonie, internet, télévision). S’agissant du réseau internet, le responsable fait état de 112 212 accès à la formule ADSL, dont 76 124 sur MSAN, tandis que le nombre de stations 4G LTE (internet sans fil) est de 27, dont 18 sont en cours de commercialisation. Cela en plus de trois stations wifi outdoor, accessibles à l’aide de cartes prépayées commercialisées par les agences Actel localisées exclusivement au niveau du chef-lieu de wilaya (place du 1er Novembre, Brise de mer et TRB). Sectionnements récurrents Le directeur expliquera, par ailleurs, que la wilaya de Béjaïa est reliée au réseau national par des liaisons de transport en fibre optique sur une distance de 925 km et 82 liaisons en faisceaux hertziens numériques d’une capacité de transmission qui varie entre 8Mb/S et 950 Gb/S. Sur ce point, il convient, toutefois, de rappeler que le câble de transport en fibre optique fait l’objet de sectionnements récurrents pour cause de travaux ou intentionnellement,  induisant des coupures fortement préjudiciables pour les clients de l’Actel. En outre, pour plus de proximité avec le citoyen, six nouvelles agences commerciales ont été ouvertes à travers la wilaya ainsi que sept points de présence, dont un à Sidi Ali Lebhar en cours de réalisation. Treize localités de plus de 1000 habitants ont été raccordées en fibre optique ainsi que sept chefs-lieux de commune, qui sont : Béni Mélikeche, Tizi N’Berber, Tibane, Chemini, Draâ El Gaid, Ighil Ali et Tifra. L’avis d’appel d’offres est lancé pour 9 autres communes, selon le responsable.   S’agissant du fichier clients, le parc téléphonie et celui de la 4G LTE comptent respectivement 89 848 et 9423 clients, tandis que 52 660 clients sont abonnés à l’ADSL. Au chapitre de l’amélioration de la qualité de service, Hand Khemis reconnaît que la wilaya de Béjaïa a connu une situation de dérangements «alarmante» jusqu’au début de l’année 2015, ajoutant que l’amorce du plan d’assainissement des câbles entamé durant cette année ainsi que les efforts déployés par les équipes d’intervention ont permis d’inverser la courbe des réclamations de 3180 dérangements au mois de février 2015 à moins de 500 dérangements durant le mois en cours. Ces dérangements sont dus, selon le responsable, aux agressions sur les infrastructures, à la vétusté du réseau et au vol de câbles. Remédier aux tares Evoquant au passage le cas des opérateurs économiques de la zone industrielle de Taharacht, à Akbou, qui se sont plaints de dérangements et de coupures téléphoniques et de l’internet, Hand Khemis promet de «privilégier» désormais les opérateurs, car, estime-t-il, ces derniers ont été de tout temps logés à la même enseigne que les clients ordinaires. Dans le but de remédier à ces tares, d’améliorer la qualité des télécommunications et d’élargir les réseaux, AT prévoit pour 2016 ce qu’elle a appelé les «grands chantiers». Sont prévus, en effet, «plus d’une centaine d’équipements MSAN à installer, pour une capacité de 39 516 accès, 30 localités et 12 chefs-lieux de commune à raccorder en fibre optique, 14 stations 4G LTE à rajouter aux 27 existantes, 68 chantiers de développement réseaux câblés, 83 chantiers d’assainissement de réseaux câblés, des annexes APC seront raccordées à la fibre optique». Une grande partie de ces nouveaux équipements vont servir, selon le directeur, à l’expansion du réseau sur les zones rurales, en commençant par les chefs-lieux de commune, avant d’être élargi au reste des localités en fonction de la demande exprimée.    

    Aïn El Hammam (Tizi Ouzou) : Danger permanent sur la rue d’Alger
    21/12/15 - Les accidents deviennent de plus en plus fréquents, ces derniers temps, sur la rue d’Alger, à la sortie ouest de la ville de Aïn El Hammam, à 45 km de Tizi Ouzou. Chaque année, on recense plusieurs véhicules qui quittent la chaussée pour se retrouver à plus de cent mètres en contrebas. Si, jusqu’à maintenant, les occupants des voitures accidentées s’en sont sortis avec des blessures, rien n’indique que le pire ne  pourrait pas arriver, un jour. La route constamment glissante, particulièrement dans un double virage difficile à négocier, présente un danger permanent pour les automobilistes. En hiver notamment, les glissades ne manquent pas à cet endroit verglacé, où le soleil n’arrive qu’en été. Lorsqu’un chauffeur vient à perdre le contrôle de son véhicule, il ne peut éviter de se retrouver dans le ravin, après avoir dévalé une pente des plus accentuées. Hormis les quelques arbres qui ont poussé çà et là, rien ne peut l’arrêter dans sa course. La multitude d’accidents survenus en cet endroit devrait décider les autorités concernées à y installer des barrières. Il y a quelques jours, une voiture de marque Renault Clio qui a dérapé, a éjecté son jeune conducteur avant d’effectuer plusieurs tonneaux pour, finalement, ne s’arrêter qu’au fond du précipice. Comme par hasard, le véhicule est sorti de la route au seul endroit (quelques mètres) dépourvu de trottoir. Par chance,  le conducteur s’en est tiré avec des blessures légères.

    La zone d’activité au point mort
    16/12/15 - Les autorités locales tardent à manifester un intérêt pour la relance des activités dans les zones accueillant des projets de développement. Les conditions d’investissement dans la zone d’activité de la commune de Taghzout (7 km au nord de Bouira) sont loin d’être réunies. Les investisseurs, ayant lancé leurs projets depuis quelques mois, font état de l’absence de commodités de base pour l’aboutissement de leurs entreprises. L’inexistence d’un poste électrique de haute tension et d’un forage d’eau, ainsi que le non-raccordement de la zone au réseau du gaz naturel causent de grandes pertes aux investisseurs qui sont pour la plupart des locataires de lots. Le budget alloué par la wilaya pour la réhabilitation de cette zone en 2013 avait pourtant prévu de doter cette dernière de toutes les commodités. Le chantier de réhabilitation est arrivé à son terme, a-t-on constaté sur place, sans que ces infrastructures soient réalisées. M. Kadi, un investisseur dans le domaine de la transformation du plastique, affirme avoir frappé à toutes les portes pour se plaindre des conditions pénibles de travail. Ses efforts ont été voués à l’échec. Il n’a trouvé aucun interlocuteur attentif à ses doléances. «J’ai contacté récemment les responsables de la Sonelgaz à Bouira au sujet d’un poste électrique de haute tension qu’ils devaient installer. J’ai été surpris d'apprendre que ce projet n’existe pas et que les investisseurs n’ont qu’à installer des transformateurs personnels s’ils veulent remédier au problème des coupures du courant électrique», rapporte-t-il avec regret. A noter que la zone d’activité de Taghzout n’est alimentée en électricité que par un seul transformateur de faible capacité. Ce qui cause des coupures récurrentes du courant électrique. Plusieurs machines électriques ont été endommagées à cause de ces coupures, déplorent des investisseurs. Le directeur d’une unité de production de peinture, M. Menouar, s’interroge pour sa part sur le sort réservé au projet de forage d’eau, qui tarde à être entamé, et du raccordement de la zone au réseau du gaz naturel. Pourtant le réseau n’est distant que de 2 km. Les investisseurs installés dans la zone d’activité de Taghzout interpellent le wali de Bouira afin qu'il intervienne pour y remettre de l’ordre.

    Le FOMC prépare-t-il un changement de plan ?
    09/12/15 - Le FOMC prépare-t-il un changement de plan ?Les jeux étaient semi-officiellement faits, pour la réserve fédérale américaine, et la prochaine réunion de son comité de direction de la politique monétaire prenait presque des airs de simple formalité, dans la mesure où l’application d’un certain niveau de sévérité monétaire était désormais certain. Le suspense est pourtant de retour, autour des imminentes décisions FOMC, avec une FED qui a [...]

    Le monde s’affiche
    09/12/15 - 10 documentaires et 9 fictions seront en compétition officielle lors du 6e Festival international du cinéma engagé d’Alger. Le Festival international du cinéma engagé d’Alger est de retour du 12 au 12 décembre Il installera ses quartiers à la salle El Mougar et à la Cinémathèque algérienne. Les grandes lignes de cette programmation 2015 ont été dévoilées, mardi matin, lors d’une conférence de presse tenue à la salle El Mougar, à Alger, par la commissaire du Festival international du cinéma engagé Mme Zahia Yahi, laquelle était accompagnée de l’ensemble du staff du commissariat. Cette année afin que plus de public puisse profiter de la sélection programmée, les organisateurs ont pris la décision de programmer les projections initiales à la salle El Mougar, suivies d’une rediffusion le lendemain à la Cinémathèque algérienne. En tout, ce sont pas moins de 11 documentaires et de 9 fictions qui seront en compétition. Cette programmation est issue d’une sélection difficile. La commissaire du festival Zahia Yahi avoue que le commissariat a visionné trois fois plus de films que ceux retenus. «Il est très agréable, dit-elle, de visionner des films. Après il faut choisir, et là ce n’est pas facile». Hormis les films algériens sélectionnés, les autres retenus viennent de plusieurs coins du monde, signés par des personnes connues et moins connues. Parmi les pays participants, citons entre autres la France, l’Inde, les USA, l’Ethiopie, le Cameroun, le Danemark, la Bulgarie, l’Argentine, le Danemark et la Colombie. L’ensemble de ces films repose sur une qualité certaine. Les films en question retenus obéissent à plusieurs critères scientifiques don,t entre autres, la qualité, l’originalité, l’intelligence, l’humanisme et l’humanitaire. Mme Zahia Yahi a rappelé que cette manifestation, dédiée au film engagé, permet également de découvrir la nouvelle génération de réalisateurs avec Hassen Ferhani, récipiendaire de cinq prix à l’étranger pour son premier long métrage Dans ma tête d’un rond point, et l’ancienne génération avec Okacha Touita, célèbre pour son long métrage L’opération Maillot (2015). Le film Demain, de Victor Jara, sera présenté hors compétition lors de la cérémonie de clôture, et ce, pour plusieurs raisons : d’une part la sélection a été réduite et d’autre part ce film est d’un optimisme formidable. Comme chaque année, des hommages posthumes seront rendus à trois figures de proue du cinéma, à savoir les regrettés Mamâar Mokrane, Malia Aït Aoudia et au cinéaste bulagre Christo Ganey. En marge des projections, des rencontres professionnelles seront à l’honneur. Ainsi deux tables rondes seront programmées les 13 et 18 décembre de 11h à 13h à la Cinémathèque. La première table ronde portera sur «Pourquoi il est urgent d’enseigner le cinéma», modérée par Ahmed Béjaoui et la seconde sera axée sur «La jeunesse, au cœur du cinéma engagé» animée par Fadhila Mehal. En outre, les matinées du 15-16 et 17 décembre seront consacrées aux rencontres autour du film documentaire. Plusieurs documentaristes, tels que Larbi Benchiha, Jihan El Tahri, Yannis Youlountas et Paula Palacios, viendront échanger leurs expériences communes sur leur métier. A la question de savoir si le budget du festival a été amputé cette année, la commissaire du festival révèle qu’elle n’est détentrice d’aucune information mais cependant elle reste persuadée que le ministère de la Culture fera face aux besoins du festival.

    Quand la gauche passe à droite
    09/12/15 - Homme de gauche depuis plus de trente ans, le philosophe Marc Crépon ne s’y retrouve plus  : de gauche, ce gouvernement qui n’a qu’un souci – l’instauration d’une société  super-sécuritaire, le contrôle permanent, et jusque dans les plus petits détails de la vie quotidienne, de l’activité, des relations, des échanges et des projets des citoyens ? De gauche, un gouvernement qui envisage d’installer chez les fournisseurs d’accès internet «des boîtes noires filtrant les communications de l’ensemble des internautes» ? Révolté par des mesures que la droite ne renierait pas, Marc Crépon passe au crible de la critique les initiatives et les projets de l’équipe Hollande et se demande : «C’est quand, la gauche  ?» Ceux qui sont actuellement au pouvoir ont en effet jeté dans les poubelles de l’histoire les valeurs de la gauche. Réduction des inégalités et du pouvoir de l’argent, souci prioritaire de la justice sociale, extension des libertés et du contrôle citoyen, respect des minorités, hospitalité à l’égard de ceux que la misère ou la guerre chasse de leur pays : aucune de ces mesures n’est au programme du gouvernement. Il a manifestement d’autres soucis. Celui, par exemple, de limiter au possible l’afflux de réfugiés et de rappeler aux Roms, comme l’a fait l’actuel Premier ministre quand il était ministre de l’Intérieur, que leur place est en Roumanie, qu’ils ne doivent pas quitter ou qu’ils doivent réintégrer. Mais il y a pire, peut-être, et qui souligne à quel point la gauche oublie ou trahit chaque jour son idéal. S’il y eut une époque où elle se démarquait de la droite par son attitude critique à l’égard de l’argent, cette époque est révolue : «Les écarts de fortune, mais aussi de salaire (…), c’est l’impensé des politiques de gauche… Tout se passe comme si désormais l’argent était légitime et sacré, pourvu qu’il soit ‘‘honnêtement’’ hérité ou ‘‘honnêtement’’ gagné». La critique du capitalisme, de ses injustices, des souffrances qu’il impose à la plupart des citoyens, obligés de sacrifier au travail des heures de sommeil et de loisirs pour ne pas mourir de faim ou d’épuisement, cette critique a totalement disparu du discours de la gauche. Pour la raison très simple que la gauche elle-même a disparu. Celle, en tout cas, qui rêvait de transformer radicalement la société et de créer un monde meilleur, plus juste, plus fraternel. Celle qui chantait l’Internationale – et qui, solidaire de la droite à un point tel que souvent on les confond, ne chante plus que la Marseillaise.

    نتائج البحث عن “installer” – Bac Guide-dz.com | .edu
    نتائج البكالوريا 2016 شهادة التعليم المتوسط شهادة التعليم الابتدائيResultats Baccalaureat BEM CINQ dz onec

    . Qu’est-ce qu’un compte rendu objectif
    10/08/15 - . *Qu'est-ce qu'un compte rendu objectif ? Le compte rendu a le même but général que le résumé :...

    La loi de Poisson… avec des poissons
    16/05/15 - La loi de Poisson (du mathématicien Siméon Denis Poisson) est une loi de probabilité permettant de mesurer le nombre d’événements qui se produisent dans un intervalle de temps donné, lorsque ces événements sont plutôt rares et indépendants. Par exemple, la … Continuer la lecture

    résumé boite a merveille
    04/12/14 - webscour.blogspot.com La boîte à merveilles d’ Ahmed Sefrioui, Premier roman de Sefrioui, La boîte à merveille, une suite de scènes et de tableaux, raconte la vie quotidienne d’une famille populaire dans la vieille ville de Fès. Dès son ouverture, le roman ne manque pas d’installer une ambiance exotique. Un regard pittoresque sur un monde plein de tendresse, de couleurs et de parfums,

    Keyword : installer osx sur pc