Annonces imobilieres et Vehicules
     Guide-dz.com

hebergement illimité Guidedz


    نتائج البحث عن “hebergement” – Flash info dz
    موقع Flash info dz

    Espace Schengen/ Nul besoin de passer par le pays de délivrance du visa
    25/04/16 -

    La représentation de l'Union Européenne en Algérie a publié, dimanche, un démenti relatif aux déclarations du PDG d'Air Algérie ...

     

    La représentation de l'Union Européenne en Algérie a publié, dimanche, un démenti relatif aux déclarations du PDG d'Air Algérie, Mohamed Abdou Bouderbala, qui avait déclaré, la semaine dernière, que les voyageurs à destination de l'espace Schengen se doivent de passer par le pays leur ayant délivré le visa.

    Un communiqué émanant de la représentation de l'Union Européenne en Algérie, chapeautée par Laura Baeza, a indiqué que «le code communautaire des visas n'exige pas qu'un voyageur commence son voyage dans l'espace Schengen en arrivant sur le territoire de l'État membre qui lui a délivré le visa», ajoutant que «cette faculté de pouvoir accéder à l'espace Schengen par le point d'entrée de son choix ne dispense pas le voyageur d'être en mesure de présenter, en application de l'article 6 du règlement (UE) 2016/399 (code frontière Schengen), à chaque franchissement de frontière et tout au long de son séjour dans l'espace Schengen, les justificatifs (objet du séjour, moyens de subsistance et d'hébergement, assurance, titres de transport entre le pays d'arrivée et le pays de destination) qui doivent permettre à la fois de justifier du séjour dans le pays de première arrivée et d'identifier la destination principale du voyage».

    Ce communiqué met ainsi fin aux informations qui circulent, depuis quelques jours, concernant un changement dans le régime des visas en départ de l'Algérie à destination de l'espace Schengen. C'est en effet, le PDG de la compagnie nationale Air Algérie, Mohamed Abdou Bouderbala qui avait lancé la rumeur en déclarant que «dorénavant, Air Algérie est soumise à l'obligation de vérifier les visas Schengen avant l'embarquement des voyageurs pour vérifier si leur première destination est vers le pays qui a délivré le visa».



    Comptabilité : Formation pratique
    24/04/16 -
    Comptabilité : Formation pratique  
    Description: Formation : Pratique de comptabilité SCF / PC COMPTA
    Lieu de formation : Jijel
    Date début : 08 Mai 2016Publique concerné : Etudiants, diplômés ou embauché en comptabilité, fiscalité, gestion, finance, management et administration d'entreprise, ou gérants des PME

    Compétences à assurer :
    - Principe de comptabilité générale, Enregistrement comptable de différentes opérations
    - Fiscalité & déclarations G°50
    - Rapprochement bancaire et opérations de financement
    - Préparation de la balance & etablissement du bilan & liasse fiscale
    - Pratique sur les logiciels : PC COMPTA - SAGE

    Disponibilité de formation accélérée 1 Semaine avec hébergement pour qui sont intéressés : Date prochaine accélérée : 08/05/2016
    Adresse : Camp Chevaliers Jijel W. Jijel
    Le programme PDF, inscription en ligne ou plus de détails : compta.adesk.dz veuillez nous contacter Inscription à distance disponible
    Catégorie: Offres d’emploi


    Divers Hôtellerie, Hôtels, Hébergement Djelfa TOURISME Photos
    23/04/16 - 23/04/2016 2:13:10 PM GMT

    Raouraoua est en colère contre le COA et menace
    19/04/16 -

    Nous avons indiqué lors de notre édition de dimanche, que la délégation de la FAF qui s'était rendue à Rio de Janeiro pour assister au tirage au sort de la phase finale, a été surpris par les conditions

    Nous avons indiqué lors de notre édition de dimanche, que la délégation de la FAF qui s'était rendue à Rio de Janeiro pour assister au tirage au sort de la phase finale, a été surpris par les conditions d'hébergement, fixés par le Comité international olympique. Face à cette situation, le président de la FAF est monté au créneau contre le Comité olympique algérien, estimant que l'instance ne fait pas son travail convenablement. Pis encore, Mohamed Raouraoua menace de se contenter d'une simple présence aux JO, sans aucun objectif. Il n'a pas trouvé l'astuce seulement pour renoncer à la participation car cela aurait porté atteinte à l'image de l'Algérie.

    Le président l'a fait savoir hier à Berraf
    Selon une source de la fédération, le président de la FAF a eu hier une discussion avec le président du Comité olympique algérien, Mustapha Berraf afin d'éclaircir la situation, lui qui était au Brésil et qui a été frustré par les conditions d'hébergement au village olympique, comme l'impose le CIO. Selon la même source, il a été direct avec Berraf, lui faisant savoir que si le COA n'intervient pas pour permettre à la FAF de choisir son propre camp de base, la sélection olympique va se contenter d'une simple participation pour l'honneur.
    Le CIO autorise l'hébergement des équipes de football avec 29 personnes seulement
    En ce qui concerne les conditions d'hébergement au village olympique, il faut savoir que la FAF a été choquée d'apprendre que sept joueurs seront logés dans un appartement. Elle a été aussi choquée d'apprendre que le CIO ne prend en charge que l'hébergement de 22 joueurs plus 7 autres personnes des membres des différents staffs. Cela est carrément insuffisant puisque le nombre de la délégation arrive souvent à plus de quarante personnes.
    5000 sportifs mangent dans la même salle
    Les conditions de restauration sont aussi catastrophiques. En effet, plus de 5 000 sportifs mangent au quotidien dans la même salle. Que ce soit le petit déjeuner, le déjeuner et le diner. Cela ne permettra pas aux joueurs de la sélection algérienne de bien se concentrer sur le sujet.
    N'ayant pas apprécié les conditions, les Allemands et les Danois vont se contenter de participer
    Et ce n'est pas le cas seulement de l'équipe algérienne. Les représentants allemands et danois n'ont pas aussi apprécié les conditions d'hébergement et de restauration du village olympique de Rio de Janeiro. Ainsi, les deux sélections vont se contenter de participer sans pour autant dépenser des sommes d'argent lors de la préparation. Ils rallieront ainsi le Brésil sans se préparer au tournoi.



    Divers Hôtellerie, Hôtels, Hébergement Djelfa TOURISME Photos
    14/04/16 - 14/04/2016 9:47:49 PM GMT

    Formations diplômantes Rissala, Rayane تكوينات
    13/04/16 -
    Formations diplômantes Rissala, Rayane  تكوينات  
    Description: لكل من لم يسعغه الحظ في إكمال دراسته إناثا كنتم أم ذكورا
    مدرسة التكوين رسالة - ريان *معتمدة* توفر لكم تكوينات بشهادات في التخصصات:
    اعلام آلي: مكتبية مستوى 1-2-3, عون حجز على الكمبيوتر
    عون مكتب إداري, عون استقبال, سكرتيرة، سكرتيرة مديرية
    تسيير الموارد البشرية -
    تسويق -
    مربية أطفال الروضة, مسيرة روضة الاطفال -
    خياطة جاهزة 9 اشهر, خياطة رفيعة 9 اشهر -
    امينة مخزن -
    عون امن HSE, مفتش HSE, ناظر HSE -
    : ملاحظة
    إمكانية التكوين السريع حسب الطلب -
    إمكانية التكوين الفردي -
    - امكانية التكوين بالمراسلة : للحصول على دليل المراسلة ارسل ايمايل/فايسبوك/تويتر او اسمك و لقبك و عنوانك الى رقم هاتفنا
    عنواننا البريدي : مدرسة التكوين ريان ص ب 312 فرحات بوسعد الجزائر العاصمة
    العنوان الرئيسي: 38 شارع عسلة حسين خلف البريد المركزي الجزائر الوسطى
    Ecole Rissala agréée lance formations en :
    - Agent de sécurité HSE , Inspecteur, Superviseur
    - educatrice d'enfants de crèche
    - Gérante de crèche
    - magasiniere
    - Bureautique 3 niveaux, agent de saisie sur micro
    - agent d'accueil, agent de bureau, secrétaire
    - GRH gestion des ressources humaines
    - Marketing
    - Langues : français, anglais...
    - Couture Prêt -à- Porter, Haute couture
    *LES FORMATIONS peuvent se faire EN SÉMINAIRE DE 5 à 6 jours consécutifs //ou chaque samedi. à Alger centre 30 mètre de la grande poste et de la bouche du Metro Tafourah Rue Asselah Hocine cage 38
    Pour renseignement ou inscription:
    - Samedi surtout qui habite hors wilaya de 10h à 4h30
    - Lundi de 10h à 4h
    - Jeudi de 10h à 3h30
    * Possibilité d'hébergement pour Hommes + supplément
    *Possibilité de formations par correspondance envoyer SMS contenant un e-mail / facebook / twitter ou nom, prénom, adresse détaillée, à notre numéro pour recevoir le guide des formations à ton mail / facebook / twitter ou par lettre postale
    *Adresse de correspondance: Ecole RAYANE BP 312 ferhat boussaâd alger
    Page facebook et twitter: elrissala formation
    Mail: elrissalaformation@gmail.com
    www.facebook.com/elrissalaformation
    Offre: Négociable
    Catégorie: Cours - formation


    Formation pratique – comptabilité SCF
    05/04/16 -
    Formation pratique - comptabilité SCF  
    Description: Formation Pratique Comptabilité : SCF
    Diplômés en comptabilité, gestion, sciences économiques ...
    Assurez les compétences pratiques exigées sur les offres d'emploi, ajoutez une expérience professionnelle sur votre CV.

    Adesk - gestion entreprises Jijel, W. Jijel propose :

    Formation pratique en comptabilité :
    * Enregistrement comptable sur logiciels selon SCF
    * Fiscalité d'entreprise et déclarations G°50
    * Travaux comptables et préparation du bilan

    Sanction : Attestation de stage pratique
    Durées:
    - 1 mois 2 Séances par semaine
    - 1 Semaine accélérée avec hébergement - Prochaine date : 10/04/2016
    .
    Le programme, tarifs et pré-inscription : compta.adesk.dz
    Catégorie: Offres d’emploi


    Création de site web
    30/03/16 -
    Création de site web  
    Description: A partir de 30 000 DA !
    SARL RECOFACT ALGERIE
    www.web-alger.com
    La création de votre site internet Hébergement + Nom de domaine. .com ou .net + emails
    Offert pendant 1 an
    Prix: 30.00 DA
    Fixe: Fixe
    Catégorie: Informatique


    Formation pratique de comptabilité SCF
    23/03/16 -
    Formation pratique de comptabilité SCF  
    Description: Formation Pratique Comptabilité : SCF
    Diplômés en comptabilité, gestion, sciences économiques ...
    Assurez les compétences pratiques exigées sur les offres d'emploi, ajoutez une expérience professionnelle sur votre CV.

    Adesk - gestion entreprises Jijel, W. Jijel propose :

    Formation pratique en comptabilité :
    * Enregistrement comptable sur logiciels selon SCF
    * Fiscalité d'entreprise et déclarations G°50
    * Travaux comptables et préparation du bilan

    Sanction : Attestation de stage pratique
    Durées:
    - 1 mois 2 Séances par semaine
    - 1 Semaine accélérée avec hébergement
    .
    Le programme, tarifs et pré-inscription : compta.adesk.dz
    Catégorie: Offres d’emploi



    Warning: MagpieRSS: Failed to parse RSS file. (Undeclared entity error at line 11, column 44) in /home/guidedz/public_html/magpierss/rss_fetch.inc on line 238
    نتائج البحث عن “hebergement” – Bac Guide-dz.com | .edu
    نتائج البكالوريا 2016 شهادة التعليم المتوسط شهادة التعليم الابتدائيResultats Baccalaureat BEM CINQ dz onec

    La DSP joue la transparence pour les nouveaux stagiaires
    13/09/15 - La Direction de la santé et de la population (DSP) de la wilaya de Tipasa a enregistré la réception des dossiers de 1110 bacheliers postulant à 87 places de formation. C’est le quota alloué pour la wilaya de Tipasa. En effet, l’offre porte sur 63 postes pour les spécialités paramédicales, dont la filière infirmier de santé publique (40 postes), laborantins (10 postes), manipulateurs en radiologie (10 postes), la kinésithérapie (2 postes), diététique (1 poste). En outre, le ministère de la Santé a accordé 15 postes pédagogiques pour la formation de sages-femmes et 9 postes pédagogiques pour la formation d’assistant médical et assistant social. Allant dans le sens de la transparence pour ne pas susciter l’ire des candidats non retenus, la DSP de Tipasa affiche les moyennes obtenues par les bacheliers candidats à la formation. Ce qui crée la surprise des curieux qui découvrent les moyennes des bacheliers sélectionnés. Pour la formation paramédicale qui exige un baccalauréat en série sciences ou mathématiques, les moyennes varient entre 15,23 et 13,38, tandis que pour la formation de sage-femme les moyennes des candidates sélectionnées se situent entre 14,81 et 14,00. Les bacheliers en lettres ou en économie retenus pour la formation d’assistant médical ou assistant social, leurs moyennes se situent entre 14,93 et 13,04. De nombreuses personnes estiment qu’un baccalauréat avec une moyenne qui dépasse les 14 sur 20 devrait pouvoir offrir une multitude de spécialités à l’université ou dans les grandes écoles. Mais les candidats à ces formations nous ont affirmé qu’un emploi est assuré, dans le secteur de la santé, à l’issue de leur formation. «C’est cela qui nous a motivé à postuler pour cette formation», nous révèle l’une des candidates sélectionnées. La formation des 87 candidats aura lieu dans des instituts des wilayas de Blida et d’Alger. Néanmoins, le projet relatif à la construction d’une école de formation paramédicale à Hadjout, d’une capacité de 400 places pédagogiques et de 400 lits d’internat, traîne hélas depuis de longues années. Son ouverture ne cesse d’enregistrer des reports. Si la réalisation de l’école paramédicale de Hadjout est achevée, en revanche il n’y a plus de finances pour équiper les blocs pédagogiques, d’hébergement, de restauration et d’administration. Un projet inachevé qui aurait pu être une solution pour les nombreuses infrastructures qui relèvent du département ministériel de Abdelmalek Boudiaf. Seule une mobilisation sérieuse pourra résoudre cet énigmatique retard dans l’ouverture de cette école, à l’instar des autres projets importants dans le développement fondamental de cette wilaya côtière.

    Tipasa : La DSP joue la transparence pour les nouveaux stagiaires
    12/09/15 - La direction de la santé et de la population (DSP)  de la wilaya de Tipasa a enregistré la réception des dossiers de 1110 bacheliers candidats  pour postuler à  87 postes de formation.   C’est le quota alloué pour la wilaya de Tipasa. En effet ; une  offre globale  de 63 postes pour les spécialités  paramédicales. Ces spécialités du paramédical  s’articulent autour de la filière infirmier de la santé publique (40 postes) ; laborantins (10 postes) ; manipulateurs en radiologie (10 postes) ; la kinésithérapie (02 postes) ; la diététique (01 poste). Le Ministère de la Santé  a accordé 15 postes pédagogiques pour la formation de  sages-femmes  d’une part et d’autre part  09 postes pédagogiques pour la formation d’assistant médical et assistant social. Allant dans le sens de la transparence pour ne pas susciter l’ire des candidats non retenus, la DSP de Tipasa affiche les moyennes obtenues par les bacheliers candidats à la formation. Cela a crée la surprise, quand  les curieux découvrent les moyennes des bacheliers  sélectionnés. Pour la formation paramédicale qui exige un baccalauréat en série sciences ou mathématique, les moyennes varient entre 15,23 et 13,38 ; tandis que pour ce qui est de la formation de sage-femme, les moyennes  des candidates sélectionnées  se situent entre 14,81 et 14,00. Les bacheliers en lettres ou en économie retenus pour la formation d’assistant médical ou assistant social, leurs moyennes  se situent entre 14,93 et 13,04. Nombreuses personnes  estiment qu’un baccalauréat  avec une moyenne qui dépasse 14 sur 20,  pouvait donner la possibilité à une multitude de spécialités à l’Université ou les Grandes  écoles  autres  que celles  qu’on vient d’énumérer ci-dessus. Mais les candidats  à ces formations nous ont affirmé  qu’un emploi  est assuré à l’issue de leur formation. « C’est cela qui nous a motivé à postuler pour cette formation », nous révèle l’une des candidates  sélectionnées.   La formation des 87 candidats aura lieu dans  des établissements de formation  au niveau des wilayas de Blida et d’Alger. Néanmoins, le projet relatif à la construction d’une école de formation de paramédicale à Hadjout, d’une capacité de 400 places pédagogiques et de 400 lits pour l’internat, traîne hélas  depuis de longues années. Son ouverture ne cesse d’enregistrer les reports. Si  la réalisation de l’école paramédicale de Hadjout  est achevée, en revanche  il n’y a plus de finances pour équiper les blocs pédagogiques, de l’hébergement, de restauration et de l’administration. Un projet inachevé qui aurait pu être une solution pour les nombreuses infrastructures qui relèvent du département ministériel  de Abdelmalek Boudiaf. Seule une mobilisation sérieuse pourra  résoudre cet énigmatique retard dans la réalisation de ce projet, à l’instar des autres projets importants dans le développement  fondamental  de cette wilaya côtière.                                                                                                                             

    L’université d’El Affroun accueille 7500 nouveaux étudiants
    06/08/15 - L’université accueille les nouveaux bacheliers originaires de plusieurs wilayas du Centre. Avec une capacité d’accueil de 30 000 places pédagogiques, le centre universitaire Lounici Ali d’El Affroun (Blida 2) est appelé à devenir un pôle universitaire d’importance régionale. Le centre accueille de nouveaux bacheliers issus des wilayas limitrophes. Les lauréats du baccalauréat étant en augmentation pour cette année (+145 000), les centres et pôles universitaires de plusieurs wilayas connaissent d’ores et déjà une surcharge importante. Pour pallier ce problème, notamment dans les wilayas d’Alger, Tipasa, Médéa et Aïn Defla, le ministère de l’Enseignement supérieur a donné des instructions pour orienter les nouveaux bacheliers vers le centre universitaire d’El Affroun (Blida 2). La structure offre une panoplie de spécialités pour les nouveaux bacheliers, telles que les sciences économiques, les sciences commerciales, les sciences de gestion, les sciences humaines et sociales, les lettres et les langues étrangères, le droit et les sciences politiques. D’après le professeur Boumaïza Saïd, recteur de l’université Blida 2, «l’université a reçu l’année dernière 3200 nouveaux bacheliers. Cette année, avec l’inscription en première année des nouveaux bacheliers issus des wilayas limitrophes, le nombre a augmenté et atteint 7500 inscrits en première année». Mais il a rassuré les nouveaux étudiants et leurs parents quant aux commodités et moyens mis à leur disposition : «Toutes les commodités sont disponibles. Outre les moyens pédagogiques, l’université assure le transport et la restauration.» En effet, un plan de transport a été élaboré par l’administration universitaire. Ce dernier répond aux besoins des étudiants à tous les moments de la journée et couvre toutes les localités où ils habitent. Outre le transport par bus, le transport par train est également disponible. L’université Blida 2 a organisé des navettes vers la gare ferroviaire, où les trains sont disponibles toutes les 10 minutes. S’agissant du transport entre le campus et les cités universitaires, des navettes ont été mises à la disposition des étudiants. Concernant la restauration, l’université Blida 2 dispose d’un restaurant universitaire qui sert jusqu’à 800 repas par jour, il a été mis en service l’année dernière. Pour faire face au nombre grandissant d’étudiants, un autre restaurant universitaire est en cours de réalisation. Il pourra servir 800 autres repas par jour. Selon le professeur Boumaïza Saïd, «le restaurant sera opérationnel entre fin septembre et début octobre». Dans un autre registre, à propos des moyens pédagogiques mis à la disposition des étudiants, le recteur de l’université Blida 2 affirme qu’une bibliothèque centrale est en cours de réalisation. «Des projets seront réceptionnés incessamment, à l’instar d’un auditorium, un centre d’apprentissage intensif des langues, un centre de reproduction, un centre audio-visuel. Ces projets seront réceptionnés au plus tard le premier semestre 2016», déclare-t-il. Dans le but de faire face au problème que pose l’important volume de travail pour le personnel, l’université Blida 2 va procéder au recrutement, cette année, de pas moins de 120 enseignants toutes spécialités confondues, et ce, dans la perspective de renforcer l’encadrement pédagogique. S’agissant de l’hébergement, le professeur Boumaïza rassure : «Toutes les cités universitaires disposent des commodités nécessaires qui permettront aux étudiants d’évoluer dans un cadre meilleur.» Et d’ajouter : «Les garçons sont hébergés à la cité d’El Affroun et les filles dans les cités universitaires de la ville de Blida ; ils seront deux par chambre.»

    Passer son bac logé dans un hôtel
    10/06/15 - Des chambres individuelles et des véhicules ont été mis à la disposition des candidats au baccalauréat dans la wilaya d’Alger. Cette initiative de prise en charge en matière d’hébergement, de restauration et de transport a été lancée suite à l’instruction donnée par le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, après la grande campagne de relogement qui a touché plusieurs sites de bidonvilles à l’est et à l’ouest de la capitale. Dans cette note, rappelons-le, le wali d’Alger instruit les walis délégués et les présidents d’APC de prendre attache avec les trois directions de l’éducation afin d’établir une liste des élèves concernés en vue de les prendre en charge en matière de transport, de restauration et d’hébergement si nécessaire. Cette dernière clause de la note précise que les candidats seront hébergés durant les quatre jours d’examen dans les hôtels de la capitale dépendant de la wilaya d’Alger. D’après le directeur de l’éducation d’Alger-Ouest, M. Guelil, le nombre d’élèves est infime, d’où la facilité de les prendre en charge. «Nous n’avons eu que cinq candidats dont deux passent le bac. Nous leurs avons réservé des chambres individuelles à l’Institut national des cadres syndicaux d’El Achour. C’est l’endroit le plus proche de leur centre d’examen. Nous avons mobilisé un véhicule pour leur transport matin et soir de et vers le centre d’examen. Leurs familles respectives ont bénéficié de nouveaux logements dans la commune de Meftah, dans la wilaya de Blida», explique-t-il. En matière de restauration, des repas chauds leur sont servis à midi. «Même si nous sommes un peu loin de nos parents, nous sommes bien pris en charge. Le fait de ne pas s’inquiéter du transport diminue le stress que nous avons», déclare un des élèves concernés. Le même type de prise en charge sera réservé aux candidats au BEM. A l’est de la capitale, les 12 élèves concernés n’apprécient pas d’avoir à passer la nuit hors de chez eux. D’après le directeur de l’éducation d’Alger-Est, M. Mekhaldi, ces jeunes futurs bacheliers habitent dans la commune des Eucalyptus et doivent passer leur examen dans les communes de Bourouba et Bachdjerrah. «D’où la nécessité de leur garantir le transport et la restauration. Nous avons mobilisé des véhicules légers qui vont les chercher tôt le matin et les récupèrent à la fin des épreuves». Pour ceux concernés par les examens du BEM, les démarches sont en cours pour connaître le vœu des élèves et de leurs parents quant à l’hébergement. Le transport et la restauration sont assurés automatiquement. Bien que ce soit une initiative louable, plusieurs parents n’ont pas caché leur souhait quant au report de l’opération de relogement après les examens de leurs enfants pour leur éviter des perturbations.  

    Keyword : hebergement illimité