Annonces imobilieres et Vehicules
     Guide-dz.com

conduire un scooter Guidedz


    نتائج البحث عن “conduire” – Flash info dz
    موقع Flash info dz

    Le permis de conduire à points débarque en Algérie
    30/09/16 - 30/09/2016 12:29:45 AM GMT

    Romantiques textes d’amour
    06/09/16 -

    Texte romantique pour son copain, texte romantique pour sa copine, texte romantique pour lui, petit texte romantique, texte romantique pour une amie, texte romantique court




    Quand je pense à vous, je me sens dans le ciel, quand je rêve de toi, je suis heureux, quand je vous parle mon cœur bat vite, vous savez pourquoi tout cela? Je ne peux pas faire sans vous!



    Parfois je pense qu'on gâche nos mots et qu'on gâche nos moments. Et qu'on ne prend pas le temps de dire les choses qui nous tiennent à cœur quand on en a l'occasion.



    Quand je me suis senti tombé ce soir j'ai eu peur. J'étais même terrifié. C'est à toi que je pensais. A ce moment-là, je me suis juré que si je réussissais à me relever, je viendrais te voir, et je te dirais que j'ai besoin de toi, et que je veux être avec toi, et que rien d'autre n'a d'importance.



    Mon esprit veille sur toi, tes pensées et ton sommeil, comme une ombre prés de toi jusqu'au lever du soleil.



    Vous vous êtes jamais demandé comment serait le monde si vous n'étiez plus là ? Comment réagiraient les gens autour de vous ? Quoique vous imaginiez, vous vous trompez. La mort n'a rien de romantique, elle est sombre et si vaste qu'elle peut engloutir n'importe lequel d'entre nous. La tristesse est comme un voleur dans la nuit, silencieux, incontrôlable, injuste.



    C'est vrai, perdre ce dont on rêve est tragique, mais réaliser ses rêves, je pense qu'on ne peut rien souhaiter de mieux. Cette année j'ai rêvé de trouver l'amour, de plonger mon âme dans une autre, réveiller un cœur anesthésié par la peur de souffrir. Mon rêve s'est réalisé et si ça, c'est une tragédie, alors je souhaite la connaître à nouveau. Parce qu'il n'y a rien de plus précieux au monde.



    Il n'y a aucune honte à avoir peur, on a tous peur de quelque chose. Le secret, c'est d'identifier exactement d'où elle vient, parce qu'une fois que t'as mis un visage dessus, là tu peux lutter, tu peux vaincre tes peurs et même les apprivoiser et en faire des forces...




    Tomber amoureux et la chose la plus élémentaire qui soit. C'est un sentiment puissant qui donne l'impression d'être sur un nuage, c'est pour cela que les ruptures sont aussi douloureuses. Etre amoureux ce n'est que du bonheur, c'est une sensation intense qui n'a aucun équivalent.



    Qu'est-ce qu'il s'est passé dans nos vies ? Où on en est ? Moi je sais plus très bien qui je suis ; ni comment j'en suis arrivée là. La fille que j'étais avant me manque. Je veux retrouver ma place, me sentir à nouveau chez moi, et... Avoir de vrais amies. Je veux retrouver le genre d'amitié en laquelle on croyait. Ça me manque. Et tu me manques toi aussi.



    On a le droit de conduire dès 16 ans, d'aller faire la guerre à 18, de boire de l'alcool à 21, de partir à la retraite a 65, mais pour connaître le grand amour il y'a pas d'âge légal.



    Ça vous est déjà arrivé de regarder une photo de vous et d'apercevoir un inconnu à l'arrière plan ? On peut pas s'empêche de se demander combien d'inconnus nous ont en photo à l'arrière plan, et dans combien de vies on a fait une apparition. Est-ce qu'on a traversé la vie de quelqu'un au moment ou il a réalisé son plus grand rêve ? Ou au moment ou sont plus grand rêve est mort ? Est-ce qu'on a fait exprès de traverser cette vie, comme si d'une certaine manière on était destiné à y faire une apparition ? Ou est-ce que le flash nous a capturé par surprise ? Réfléchissez, vous pourriez avoir une place de choix dans la vie de quelqu'un sans même vous en douter.



    D'abord, ils ont enfermé les drogués. Puis, ils ont enfermé les prostituées. Ensuite, ils ont chassé les pauvres clodos et tabassé à mort tous les homos. Ils ont renvoyé les immigrés chez eux, nous ont abreuvé de mensonges pour qu'on ferme les yeux. On a pas osé élever la voix, on est resté terré dans notre trou. Et il n'y avait plus personne pour réagir, quand ils s'en sont pris a nous...



    J'ai demandé à dieu de l'herbe, il m'a donné une prairie. De l'eau, j'ai eu un océan. Un cœur plein d'amour, il m'a  donné ton numéro! Je t'aime!



    Heureux les cœurs qui peuvent plier, car ils ne seront jamais brisés. Heureux les cœurs qui peuvent crier car ils seront heureux. Mais le sont-ils vraiment ? Car un cœur qui n'est pas brisé ne peut pas guérir...



    Suivre du regard ses moindres mouvements, vivre et prendre part à ses plus beaux moments... Quel privilège immense que de partager cette joie de vivre intense que l'amour sait donner.



    Ça vous ai déjà arrivé de faire un rêve qui avait l'air si réel, qu'en vous réveillant vous ne savez plus à quoi vous fier ? Que feriez-vous si tout ce que vous croyez vrai était faux ? Et si tout ce que vous croyez faux était vrai ? Quelquefois, la vie est encore plus étrange que les rêves. Et le seul moyen de se réveiller, c'est d'affronter les mensonges qui engourdissent notre esprit. Tout ce qu'on peut espérer, c'est que dans ces moments de sombres réflexions, on ne soit pas tout seul.



    Les perles technologiques des dirigeants algériens
    17/05/16 -

    Les voitures auront des cartes grises « biométriques », à en croire la terminologie officielle, contenue dans un projet de loi. Cette année s'avère donc riche en « développement technologique » pour l'Algérie. En effet, ce n'est pas la première « perle » lâchée par des responsables algériens. Retour sur quelques-unes des plus belles déclarations cocasses dans le domaine des TIC.

    Les voitures auront des cartes grises « biométriques », à en croire la terminologie officielle, contenue dans un projet de loi. Cette année s'avère donc riche en « développement technologique » pour l'Algérie. En effet, ce n'est pas la première « perle » lâchée par des responsables algériens. Retour sur quelques-unes des plus belles déclarations cocasses dans le domaine des TIC.

    Sellal et la géolocalisation par carte d'identité

    Encore moins rassurant, tant la proposition relève d'une dérive sécuritaire : le Premier ministre, Abdelmalek Sellal souhaite pouvoir géolocaliser les citoyens algériens à travers la nouvelle carte d'identité (CNI) biométrique. Les risques de dépassements et d'invasion de la vie privée sont énormes. Mais qu'importe : il s'agit, pour le Premier ministre, de « sécurité nationale ».

    Un dispositif extrêmement coûteux – mis en place pour des dizaines de millions de cartes – qui peut vite se révéler inopérant. En effet, il suffirait alors « d'oublier » sa CNI et se munir de son permis de conduire par exemple – une pièce d'identité parfaitement valable – pour contourner cette mesure, afin de protéger, un tant soit peu, sa vie privée.

    Ouyahia vs Twitter

    L'ancien chef du gouvernement et Premier ministre, actuel chef de cabinet de la Présidence et secrétaire général du parti RND, Ahmed Ouyahia a récemment déclaré, fièrement, « ne rien comprendre » au fonctionnement du réseau social Twitter. Une révélation inquiétante, en 2016, pour un haut-responsable de l'État.

    L'e-paiement, c'est fini !

    Le meilleur pour la fin. Et les géants mondiaux de la vente et des services en ligne, comme Amazon ou Apple, n'ont qu'à bien se tenir : la ministre algérienne de la Poste et des Technologies de l'Information et de la Communication (MPTIC), Houda Imane Faraoun est formelle : le e-paiement, soit le paiement électronique par internet, est dépassé. Passons directement au m-paiement, ou le paiement par téléphone mobile.

    Une telle déclaration de son homologue américain n'aurait pas manqué de semer un vent de panique ou de faire plonger le Nasdaq, la place boursière des valeurs technologiques à New York. Heureusement (ou malheureusement), il s'agit de l'Algérie.

    En réalité, une telle déclaration est inquiétante et surtout révélatrice d'une méconnaissance du fonctionnement de l'économie moderne. Bien sûr, la volonté de la MPTIC de développer le m-paiement est louable. Mais pas au détriment de l'e-paiement. L'un empêche-t-il l'autre ? Non, l'un dépend même de l'autre.



    DELEGUE COMMERCIAL
    15/05/16 -
    DELEGUE COMMERCIAL  
    Description: SOCIETE DE DISTRIBUTION CHERCHE DELEGUE COMMERCIAL DD COSMETIQUE :
    REGIONS : ORAN - ALGER – BLIDA
    HOMME ET FEMME POSSEDANT PERMIS DE CONDUIRE
    TYPE DE CONTRAT CDD
    MISSIONS ET TACHES :
    - Œuvrer pour l’atteinte des objectifs assignés à son territoire
    - Respecter les plannings de routes décidés
    - Effectuer le nombre de visites prévues
    - Effectuer des opérations de ventes auprès des clients de son secteur
    - Remplir les bons de livraison en bonne et due forme avec toutes les informations nécessaires
    - Effectuer le marchandisage auprès de ses clients
    - Démarcher et décrocher de nouveaux clients et mener des négociations
    - Offrir un service de vente de qualité auprès des clients de son territoire
    - Gérer les réclamations des clients de son secteur
    - Fournir des informations adéquates à ses clients
    - Faire des comptes rendu à ses responsables
    - Obéir et suivre les instructions de ses responsables hiérarchiques
    - Assurer ses propres échecs et se remettre en cause d’une façon positive
    - Respecter le règlement intérieur de l’entreprise
    SALAIRE : 32.000,00 DA fixe ; plus variable 12.000.00 à l’atteinte des objectifs.
    Envoyer votre CV à l’adresse Email : distribution.center@email.com
    Object de message : DELEGUE COMMERCIAL
    Il ne sera répondu qu’aux profiles jugés intéressants
    Salaire: 32000.00 DA
    Tolérance: Fixe
    Catégorie: Offres d’emploi


    Permis à point disposera de 24 points, avec retrait de 1 à 6 points selon la contravention
    12/05/16 -

    Le permis biométrique à point qui devra entrer en vigueur avant la fin de l'année, et sera doté de 24 points. Il est prévu le retrait des points en fonction de la gravité de l'infraction commise par le conducteur.

    Le permis biométrique à point qui devra entrer en vigueur avant la fin de l'année, et sera doté de 24 points. Il est prévu le retrait des points en fonction de la gravité de l'infraction commise par le conducteur.

    Le directeur des transports terrestres, Salem Salhi, a confirmé ce matin lors de son passage à l'invité de la rédaction sur la radio Alger chaine 3, que le permis biométrique à point, dont le projet a été validé hier lors du conseil des ministres, disposera de 24 points. Il est prévu le retrait des points en fonction de la gravité de l'infraction commise par le conducteur, classés suivant quatre catégories donnant lieu au retrait de 1 à 6 points.

    Quant aux actes classés dans la catégorie des délits, il est prévu le retrait de 10 points à la fois, a-t-il avisé.

    En cas de non-paiement de l'amende forfaitaire, liée aux contraventions, au bout de 30 jours, deux (2) points supplémentaires seront automatiquement retirés du permis.

    Néanmoins, l'automobiliste a la possibilité de récupérer ses points dans le cas où il n'aura commis aucune infraction au cours d'une période s'étalant de 3 à 4 ans depuis la dernière infraction relevée, ou s'il suivra une formation en conduite à ses frais.

    Mais lorsque le solde de points est à zéro, le permis de conduire est alors retiré à l'automobiliste, a averti Mr Salhi en précisant que dans ce cas, le conducteur sera soumis à l'obligation de refaire sa formation de A à Z et qu'au bout d'une période de six (6) mois, il pourra postuler pour un nouveau permis de conduire.



    Le permis de conduire biométrique en vigueur fin 2016/ Comment compter ses points
    12/05/16 -

     C’est officiel. Le projets du permis de conduire et de la carte grise biométriques viennent d’être adoptés par le gouvernement. D’ici la fin de l’année en cours,  les Algériens devront retirer leurs nouveaux documents. 

    Mais comment les Algériens doivent compter leurs points afin de ne pas les perdre ? Le  directeur des t...

     C’est officiel. Le projets du permis de conduire et de la carte grise biométriques viennent d’être adoptés par le gouvernement. D’ici la fin de l’année en cours,  les Algériens devront retirer leurs nouveaux documents. 

    Mais comment les Algériens doivent compter leurs points afin de ne pas les perdre ? Le  directeur des transports terrestres au ministère des Transports, Salem Salhi, a répondu à cette question ce jeudi sur les ondes de la Radio nationale. Il faut, d’abord, savoir que les  infractions ont été classées suivant quatre catégories donnant lieu au retrait de 1 à 6 points.  Quant aux actes classés dans la catégorie des délits, il est prévu le retrait de 10 points à la fois. Par ailleurs, en cas de non paiement de l’amende forfaitaire, liée aux contraventions, au bout de 30 jours, deux (2) points supplémentaires seront automatiquement retirés du permis.

    Cependant, l’automobiliste aura la possibilité de récupérer ses points. Il suffit juste qu’il ne commette aucune infraction au cours d’une période s’étalant de 3 à 4 ans depuis la dernière infraction relevée, ou s’il suit une formation en conduite à ses frais. Mais lorsque le solde de points est à zéro, le permis de conduire est alors retiré à l’automobiliste, et le conducteur est alors soumis à l’obligation de refaire sa formation au bout d’une période de six (6) mois. C’est uniquement à ce moment-là qu’il pourra postuler pour un nouveau permis de conduire.



    insolite permis voiture un retraité sans permis de conduire maquille …
    01/05/16 - 1/05/2016 4:10:01 PM GMT

    Pourquoi Chakib Khelil fait la tournée des zaouïas
    23/04/16 -

    Sociologue, chercheur et directeur de la revue universitaire La religion et la société, Zoubir Arous revient dans cet entretien sur la tournée de Chakib Khelil qui va le conduire à travers les zaouïas des 48 wilayas du pays et explique l'importance de cette « institution » religieuse pour le système politique en Algérie.

    Chakib Khelil a commencé...

    Sociologue, chercheur et directeur de la revue universitaire La religion et la société, Zoubir Arous revient dans cet entretien sur la tournée de Chakib Khelil qui va le conduire à travers les zaouïas des 48 wilayas du pays et explique l'importance de cette « institution » religieuse pour le système politique en Algérie.

    Chakib Khelil a commencé une tournée qui va le conduire dans les zaouïas des 48 wilayas du pays. Pourquoi ?

    La zaouïa est l'un des moyens permettant d'acquérir une légitimité. Actuellement, elle est la première étape à partir de laquelle décolle le parcours des politiques algériens. La zaouïa est un moyen de se porter candidat et de gagner des voix lors des élections.

    Aujourd'hui, on est passé à une autre étape, celle du blanchiment des personnalités accusées de corruption dont Chakib Khelil. L'ex-ministre de l'Énergie et des Mines sait et connaît très bien le pouvoir des zaouïas sur la conscience collective des gens. Il recourt alors à cette institution qui a son poids et qui est plus importante que les partis qu'ils soient islamistes ou pas pour se refaire une virginité. Malheureusement, on enregistre une régression dangereuse en matière de rationalité au sein de notre société.

    Est-ce que cette tournée peut être une initiative personnelle ?

    Non, il ne s'agit pas d'une initiative personnelle. D'abord, Chakib Khelil ne peut pas effectuer une telle tournée sans obtenir l'aval (du pouvoir). Le système a les moyens d'empêcher qui que ce soit de faire cela car il s'agit d'un domaine sensible et d'institutions qui ont leur importance et qui ont un rôle à jouer pour le système politique actuel. Donc cela ne peut pas être une action spontanée.

    Ensuite, innocenter Chakib Khelil, c'est innocenter tout le système et le laver de toutes les saletés qui sont le résultat de la corruption. Le blanchiment de Chakib Khelil est le blanchiment de tout le système politique. La tournée de l'ex-ministre échappe même au contrôle de certaines institutions. Le ministre des Affaires religieuses a clairement dit que les zaouïas étaient libres et qu'elles ont le pouvoir de décider de recevoir et travailler comme elles veulent.

    © TSA

    Chakib Khelil pourrait-il être en train de préparer sa candidature à la prochaine élection présidentielle ?

    Je ne pense pas que Chakib Khelil compte se présenter. En s'innocentant grâce à une institution religieuse qui a un pouvoir sur la conscience des gens, il innocente ceux qui l'ont ramené en Algérie. Car Chakib Khelil n'est pas revenu de son propre chef. Je pense qu'il a reçu une invitation et des garanties qu'il ne sera pas poursuivi en justice. Encore une fois, innocenter, blanchir et « nettoyer » Khelil, c'est innocenter tout le système algérien dans son ensemble du discours sur la corruption porté par les partis de l'opposition. Cela étant dit, vous savez bien qu'en Algérie tout est possible.

    Comment expliquez-vous ce timing ?

    N'oubliez pas l'état de santé difficile du Président de la République qui est dans l'incapacité de gérer les affaires du pays. N'oubliez pas aussi les prochains rendez-vous électoraux (législatives en 2017 et présidentielles en 2019). Donc, il s'agit de préparer le climat général à celui qui va lui succéder au poste de premier magistrat du pays. Il s'agit également de créer un climat (favorable) à ceux qui s'occupent de la gestion des affaires du pays afin qu'ils puissent continuer avec la même politique. L'Algérie traverse une situation politique extrêmement complexe et compliquée.

    Est-ce que le système a réussi à normaliser le retour de Chakib Khelil ?

    C'est ce qu'ils cherchent à faire. Sur le terrain, on n'a pas encore les premiers résultats.

    Que représentent aujourd'hui les zaouïas en Algérie ?

    Aujourd'hui, les zaouïas jouent un rôle plus profond et plus actif suite à l'échec total des partis prônant l'islam politique. Le retour vers les zaouïas date de l'élection du président Abdelaziz Bouteflika en 1999. Ce n'est plus les zaouïas de la « derwacha » (charlatanisme). Les zaouïas ont maintenant des positions politiques et des activités sociales et économiques. Les zaouïas sont présentes à travers tout le territoire national. Ce sont des institutions qui ont leur poids. Il ne faut pas oublier également leur rôle auprès de la communauté algérienne à l'étranger.

    Les zaouïas sont-elles désormais plus influentes et plus puissantes que les mosquées ?

    En Algérie, nous avons des mosquées qu'on appelle « salafistes » qui ne sont pas soumis au contrôle et la gestion centrale du ministère des Affaires religieuses. Elles ont leur propre discours. Nous avons également des mosquées officielles gérées directement par le ministère et dont le discours date de quelques siècles. Donc si on parle du discours dirigé aux catégories les plus fragiles de la société notamment les jeunes, on peut dire que les mosquées salafistes ont plus d'influence. Si on évoque le discours élargi dirigé à toutes les catégories de la société, on peut dire que ce sont les zaouïas.

    Comment ont-elles une telle influence alors que certaines zaouïas ont joué un rôle ambigu durant la guerre de libération ?

    Les zaouïas ont toujours joué un rôle dans l'histoire de l'Algérie. Il faut préciser clairement certaines choses. Certaines zaouïas ont eu un rôle très important dans l'histoire des révoltes populaires. L'émir Abdelkader, Cheikh El Haddad et Lala Fadhma N'soumer sont des enfants de zaouïas. Elles ont également joué un rôle très important dans la guerre de libération. D'autres ont été exploitées par le système colonial pour endormir la conscience patriotique générale au sein de la société.

     



    Accidents de la route: 714 morts et 5665 blessés durant le premier trimestre 2016 (GN)
    19/04/16 -

    ALGER-Sept-cent quatorze (714) personnes ont trouvé la mort et 5665 autres ont été blessées dans 3225 accidents de la route survenus à l'échelle nationale durant le premier trimestre 2016, a indiqué lundi un bilan des services de la Gendarmerie nationale.

     

    ALGER-Sept-cent quatorze (714) personnes ont trouvé la mort et 5665 autres ont été blessées dans 3225 accidents de la route survenus à l'échelle nationale durant le premier trimestre 2016, a indiqué lundi un bilan des services de la Gendarmerie nationale.

    Le bilan fait ressortir une baisse de 25, 57% dans le nombre d'accidents et de décès (-3,77%) et de blessés (-25,4 %).

    Parmi les principales causes de ces accidents, le bilan cite les conducteurs (84, 90 %), l'insouciance des piétons (6,98%), l'état des routes (3,44%) et celui des véhicules (4,67%).

    Les principales causes demeurent l'excès de vitesse (36,35%), les dépassements dangereux (12,98%), l'insouciance (6,98%), le non respect de la distance de sécurité (6,98%), les man£uvres dangereuses (6,58%) et la circulation à gauche (58%), ajoute la même source.

    S'agissant des accidents enregistrés au niveau de l'autoroute (est-ouest), le bilan le plus lourd a été enregistré dans les wilayas de Boumerdes et Ain Defla avec 11 morts, suivies de la wilaya de Bouira avec 8 morts.

    Le bilan fait également état de 139.320 délits, 56.359 contraventions, 438.947 amendes forfaitaires.

    S'agissant des mesures dissuasives, du retrait de permis et de la limitation des principales infractions à l'origine des accidents de la route, les unités de gendarmerie nationale ont procédé, au premier trimestre 2016, au retrait de 430.250 permis, soit une hausse de 18,82 %, par rapport à la même période de 2015, selon le même bilan.

    108.399 infractions ont été enregistrées par des radars soit une hausse de 43,37 %.

    3.828 véhicules ont été mis en fourrières soit 23,08 %, par rapport à la même période de 2015.

    Quant aux unités utilisant des véhicules banalisés, les unités de la sécurité routière ont effectué durant la même période à 1.647 interventions, lors desquelles 326 délits et 15.603 contraventions ont été enregistrés et des procès-verbaux dressés, outre plusieurs retraits de permis de conduire.

    Concernant le contrôle technique des véhicules, 36.912 infractions ont été enregistrées soit une hausse de 10,48% par rapport à la même période de 2015.

    20.361 accidents de la route ont été recensés en 2015 en Algérie, soit une baisse de 16,51 %, ainsi que le nombre des morts qui a reculé de 4,5% et celui des blessés (-17%), selon les mêmes chiffres.

    En 2015, 3.801 personnes sont décédées et 36.657 autres blessées dans des accidents de la route en Algérie.



    Avant de sortir boire un verre, il faut choisir : boire, conduire ou …
    18/04/16 - 18/04/2016 5:54:17 PM GMT


    Warning: MagpieRSS: Failed to parse RSS file. (Undeclared entity error at line 11, column 44) in /home/guidedz/public_html/magpierss/rss_fetch.inc on line 238
    نتائج البحث عن “conduire” – Bac Guide-dz.com | .edu
    نتائج البكالوريا 2016 شهادة التعليم المتوسط شهادة التعليم الابتدائيResultats Baccalaureat BEM CINQ dz onec

    الموضوع المقترح رقم 12 في اللغة الفرنسية
    20/04/16 -
    بسم الله الرحمن الرحيم
    مدونة التربية و التعليم 
    استاذ التعليم الابتدائي  
    استاذ التعليم المتوسط
    استاذ التعليم الثانوي
    موضوع مقترح 12 في اللغة الفرنسية
    الموضوع المقترح رقم 12 في اللغة الفرنسية

    TEXTE :
    Science et développement
    Il est, certes, des gens qui doutent que la science puisse jamais faire le bonheur des hommes... En effet, la course au développement, qui apparaît parallèle à la progression scientifique, induit l'hyperconsommation, la pollution et de grands risques écologiques.
    Mais, à mon avis, la science fait le bonheur des hommes. Il faudrait éviter de confondre science et développement, et dire, au contraire que la menace vient du trop peu de science.
    Voyons les faits. Une comparaison objective du passé et des temps modernes me paraît le démontrer aisément: la condition humaine s'est considérablement améliorée, surtout dans les pays développés, c'est-à-dire justement, là où on pratique la science. Cette amélioration est faite de la mise en œuvre d'une infinité d'éléments de sécurité et de confort, de communication, d'information qui donnent à chacun le goût d'une existence meilleure, entraînant forcément plus de justice sociale.
    Je le sais bien, les pays en voie de développement, les régions les plus pauvres de l'Amérique latine, nous montrent des gens heureux et sereins. Mais leur satisfaction nevient-elle pas de leur ignorance des progrès matériels du reste de l'humanité ?
    Des Français, il est vrai encore, trouvent une joie, constante et profonde, dans une vie simple et naturelle, à la campagne... Mais qu'en serait-il si un médecin, armé de pénicilline, n'était prêt à leur porter secours en cas de maladie grave, si le facteur ne leur apportait, de temps à autre, les lettres des êtres qu'ils aiment, et que l'avion transporte en quelques heures ?
    Naturellement, l'industrialisation galopante, et son corollaire, la pollution, peuvent conduire au désastre : nos rues sont encombrées de tant d'automobiles que celles-ci ne peuvent plus rouler; nos aéroports sont tellement surchargés que les avions ne pourront bientôt plus s'envoler ; nos hôpitaux sont remplis de tant de machines automatiques si coûteuses que, pour les rentabiliser, on leur prescrit des analyses inutiles; nos administrations sont équipées de tant d'ordinateurs nourris de tant de questionnaires, que les citoyens, demain, risquent de passer plus de temps à les remplir qu'à travailler ….
    Mais en quoi la science est-elle responsable de tout cela ? Elle a apporté des moyens de bonheur, et ce sont les hommes qui ont détourné ces moyens de leur objet, neserait-ce qu'en les multipliant d'une manière excessive …
    Georges MATHÉ, Le Temps d'y penser
    QUESTIONS
    I/ COMPREHENSION : 13 points
    1/ Relevez trois mots qui appartiennent au champ lexical du danger.
    2/Quelles expressions du texte montrent que l’auteur donne son avis personnel ? 3/L’auteur est – il pour ou contre la science ? Quelle thèse défend –il ?
    4/Quel est le point de vue des personnes avec lesquelles il n’est pas d’accord ?5/-Parmi les affirmations suivantes, relevez celles qui sont fidèles au sens du texte.
    -La science ne pourra jamais faire le bonheur des hommes.
    -La science est source de bonheur dans tous les pays du monde.
    -La science est responsable du malheur des hommes.
    -La science n’a amélioré les conditions de vie que dans les pays développés.
    -La science est mal utilisée par l’homme qui la transforme en moyen dangereux.
    6/ - Quel paragraphe du texte montre que la science est utilisée de façon exagérée ?
    - les arguments développés dans ce paragraphe sont-ils les arguments de l’auteur ou bien les arguments de ses adversaires ?
    8/Dans quel but l’auteur développe-t-il cette argumentation?
    II/ PRODUCTION ECRITE/ 7 POINTS
    D’après vous, le développement des sciences et de la technologie est –ilresponsable des malheurs des hommes ?
    Construisez un texte argumentatif dans lequel vous défendrez votre point de vue à l’aide d’arguments illustrés d’exemples de votre choix..
    الاجابة :
    1/ Champ lexical du danger : - risques écologiques/ la menace/ le désastre/ les citoyens risquent.
    2/ Les expressions qui montrent que l’auteur donne son avis personnel : A mon avis/ voyons les faits/ Je le sais bien/ il est vrai encore/ Naturellement.
    3/ L’auteur est pour la science. La thèse qu’il défend est : « La science fait le bonheur des hommes. »
     4/Le point de vue des personnes avec lesquelles il n’est pas d’accord : « Il est, certes, des gens qui doutent que la science puisse jamais faire le bonheur des hommes ».
    5/ les affirmations fidèles au sens du texte. - La science ne pourra jamais faire le bonheur des hommes. - La science n’a amélioré les conditions de vie que dans les pays développés. - La science est mal utilisée par l’homme qui la transforme en moyen dangereux.
    7/ le 6ème paragraphe du texte montre que la science est utilisée de façon exagérée. (naturellement… qu’à travailler). L’avant dernier paragraphe. Dans ce paragraphe l’auteur rapporte les arguments de ses adversaires.
     8/ réponses possibles : - L’auteur développe cette argumentation pour inciter ses adversaires à changer d’attitude et les pousser à rejoindre son camp. - Il leur démontre que leurs arguments ne sont pas solides et que c’est lui qui a raison. - Il veut que ses adversaires soient d’accord avec lui.
    المزيد : 
    المزيد من دروس و مواضيع استاذ التعليم الثانوي : هنا
    المزيد من دروس و مواضيع استاذ التعليم المتوسط : هنا
    المزيد من دروس و مواضيع استاذ التعليم الابتدائي هنا


    الموضوع المقترح الثالث في اللغة الفرنسية
    11/04/16 -
    بسم الله الرحمن الرحيم
    مدونة التربية و التعليم 
    استاذ التعليم الابتدائي  
    استاذ التعليم المتوسط
    استاذ التعليم الثانوي
    موضوع مقترح في اللغة الفرنسية
    يمكن تحميل الموضوع على شكل PDF  في الأسفل
     الموضوع المقترح الثالث في اللغة الفرنسية
     الموضوع المقترح الثالث في اللغة الفرنسية

    Texte :
    Condamné au bagne pour avoir volé un pain, Jean Valjean a purgé sa peine et vient d’être libéré. Il s’arrête dans une auberge.
    Pendant que le nouveau venu se chauffait, le dos tourné, le digne aubergiste Jacquin Labarre tira un crayon de sa poche, puis il déchira le coin d’un vieux journal qui traînait sur une petite table près de la fenêtre. Sur la marge blanche il écrivit une ligne ou deux, plia sans cacheter et remit ce chiffon de papier à un enfant qui paraissait lui servir tout à la fois de marmiton et de laquais. L’aubergiste dit un mot à l’oreille du marmiton, et l’enfant partit en courant dans la direction de la mairie.
    Le voyageur n’avait rien vu de tout cela.
    Il demanda encore une fois :- Dîne-t-on bientôt ?
    -Tout à l’heure, dit l’hôte.
    L’enfant revint. Il rapportait le papier. L’hôte le déplia avec empressement, comme quelqu’un qui attend une réponse. Il parut lire attentivement, puis hocha la tête, et resta un moment pensif. Enfin il fit un pas vers le voyageur qui semblait plongé dans des réflexions peu sereines.
    -Monsieur, dit-il, je ne puis vous recevoir. L’homme se dressa à demi sur son séant.
    -Comment ! Avez-vous peur que je ne paye pas ? Voulez-vous que je paye d’avance ? J’ai de l’argent, vous dis-je.
    -Ce n’est pas cela.
    -Quoi donc ?
    -Vous avez de l’argent…
    -Oui, dit l’homme.
    -Et moi, dit l’hôte, je n’ai pas de chambre.
    L’homme reprit tranquillement :- Mettez-moi à l’écurie.
    -Je ne puis.
    -Pourquoi ?
    -Les chevaux prennent toute la place.
    -Eh bien, repartit l’homme, un coin dans le grenier. Un botte de paille. Nous verrons cela après le dîner.
    -Je ne puis vous donner à dîner.
    Cette déclaration, faite d’un ton mesuré, mais ferme, parut grave à l’étranger. Il se leva.
    -Ah bah ! Mais, je meurs de faim, moi. J’ai marché dès le soleil levé. J’ai fait douze lieux. Je paye. Je veux manger.
    -Je n’ai rien, dit l’hôte.
    L’homme éclata de rire et se tourna vers la cheminée et les fourneaux.
    -Rien ! Et tout cela ?
    -Tout cela m’est retenu.
    -Par qui ?
    1/2
    -Par ces messieurs les rouliers.
    -Combien sont-ils ?
    -Douze.
    -Il y a là à manger pour vingt.
    -Ils ont tout retenu et tout payé d’avance. L’homme se rassit et dit sans hausser la voix :
    -Je suis à l’auberge, j’ai faim, et je reste.
    L’hôte se pencha à son oreille, et lui dit d’un accent qui le fit tressaillir :
    -Allez-vous en !
    Le voyageur était courbé en cet instant et poussait quelques braises dans le feu avec le bout ferré de son bâton, il se retourna vivement et, comme il ouvrait la bouche pour répliquer, l’hôte le regarda fixement et ajouta à voix basse :- Tenez, assez de paroles comme cela. Voulez-vous que je vous dise votre nom ? Vous vous appelez Jean Valjean. Maintenant voulez-vous que je vous dise qui vous êtes ? En vous voyant entrer, je me suis douté de quelque chose, j’ai envoyé à la mairie, et voici ce qu’on m’a répondu. Savez-vous lire ?
    Victor Hugo, Les Misérables, (1862), le livre de poche.
    Questions :
    I- Compréhension de l’écrit :(13 pts)
    1- Quelles sont les raisons que donne le voyageur pour justifier sa présence à l’hôtel ? 2- a- Quel nom reprend le terme d’ « aubergiste » dans le texte ?
    b- Quelle qualité peut-on attendre alors du personnage ainsi désigné ?
    3- Relisez le texte depuis : « Cette déclaration faite d’un ton mesuré… » jusqu’à la fin du texte et relevez les trois expressions qui caractérisent la manière dont l’aubergiste parle au voyageur.
    4- Relisez le passage de « L’homme éclata de rire……………………..tout payé d’avance » . a- Jean Valjean se laisse-t-il faire par l’aubergiste ?
    b- Justifiez votre réponse en vous appuyant sur le type de phrase qu’il emploie le plus souvent.
    5- En quoi les propos de l’aubergiste trahissent-ils sa mauvaise foi ?
    6- a- « Je suis à l’auberge, j’ai faim, et je reste ». Quelle est la relation logique exprimée par la conjonction de coordination « et » ?
    b- Réécrivez ce passage en exprimant cette même relation à l’aide de l’articulateur qui convient choisi dans la liste qui suit : parce que, donc, mais.
    II- Production écrite (7 pts) Sujet :
    Imaginez une suite à ce texte sous forme de dialogue entre l’aubergiste et sa femme. L’aubergiste raconte à sa femme qui lui montre qu’il a eu tort de se conduire comme il l’a fait.
     تحميل موضوع الفرنسية الثاني  على شكل PDF  : تحميل
    المزيد من دروس و مواضيع استاذ التعليم الثانوي : هنا
    المزيد من دروس و مواضيع استاذ التعليم المتوسط : هنا
    المزيد من دروس و مواضيع استاذ التعليم الابتدائي : هنا
    الاجابة تجدونها في التعليقات


    Keyword : conduire un scooter