Annonces imobilieres et Vehicules
     Guide-dz.com

Services la personne Guidedz


    نتائج البحث عن “Services” – Flash info dz
    موقع Flash info dz

    اعلان توظيف بالمدرسة الوطنية للمناجمنت وادارة الصحة enmas ديسمبر 2016
    09/12/16 -
    اعلان توظيف بالمدرسة الوطنية للمناجمنت وادارة الصحة  enmas  ديسمبر 2016 
    90 منصب
    Formation spécialisée des adminstrateurs principaux des services de santé
    Concours d'entrée à l'école (7ème promotion)
     
                  Annonce du concours:    en arabe,    en français. 
                  Formulaire d'inscription au concours. 
                  Formulaire d'accusé de réception. 


    La taxe YouTube est relancée !
    09/12/16 -

    Les députés socialistes ont décidé de faire du forcing pour imposer la taxe YouTube.

    Les députés socialistes veulent à tout prix taxer les plateformes vidéos américaines, comme YouTube, Netflix, Amazon Prime et autres services (GAFA). Celle-ci doit imposer les revenus publicitaires générés par ces services de streaming qu’ils soient gratuits ou payants. La GAFA dans la ligne de mire Ce n’est pas la première fois que cette taxe YouTube fait parler d’elle, puisqu’à la mi-octobre, la Commission des finances l’avait adoptée, mais elle a été ensuite rejetée par le Parlement. Aujourd’hui, les députés socialistes ont tout de même voté cette taxe contre l’avis du gouvernement. Pour rappel, cette nouvelle taxe devrait imposer à hauteur de 2% les…

    Lire la suite : La taxe YouTube est relancée ! sur Hitek.fr



    Aire de stationnement camping-car avec aire de services – Romagne …
    29/10/16 - 29/10/2016 3:22:36 PM GMT

    produit pour nettoyage billet d’ argent noir, vert
    28/10/16 -
    produit pour nettoyage billet d' argent noir, vert  
    Description: Le laboratoire KANO SOLUTION DIRECT est un sous traitant de la B.A.D et
    d'oberthur cash protection qui est un fabricant de la sanbb pour la
    protection de l'argent liquide des attaques de tout genres,et aussi dans la
    fabrication du systèmes intelligents de neutralisation de billetsIBNS et
    de la GSSgeneral security servicequi consiste à imbiber les billets de
    banque d'un ancre indélébile de couleurs noires,vertes et autre avant un
    éventuel transfert pour risque de vol et de détournement. Le laboratoire KANO SOLUTION DIRECT
    dispose des nouveaux produits haut de gammes et de dosage
    supérieur à celui du ssd,du pkM²58 qui facilite le nettoyage ultra rapide
    des billets sécurisésanti-brise qu'ils soient de sécurité noirs,verts et
    autre Nous disposons aussi des machines et des poudre de conservation pour
    nettoyage directe A 100% Cher clients ,
    veuillez nous contacter pour plus d'informations Téléphone 00213557893967
    Prix: 100000.00 DA
    Offre: Négociable
    Catégorie: Opportunités d’affaires- associés


    produit pour nettoyage billet d’ argent noir, vert
    28/10/16 -
    produit pour nettoyage billet d' argent noir, vert  
    Description: Le laboratoire KANO SOLUTION DIRECT est un sous traitant de la B.A.D et
    d'oberthur cash protection qui est un fabricant de la sanbb pour la
    protection de l'argent liquide des attaques de tout genres,et aussi dans la
    fabrication du systèmes intelligents de neutralisation de billetsIBNS et
    de la GSSgeneral security servicequi consiste à imbiber les billets de
    banque d'un ancre indélébile de couleurs noires,vertes et autre avant un
    éventuel transfert pour risque de vol et de détournement. Le laboratoire KANO SOLUTION DIRECT
    dispose des nouveaux produits haut de gammes et de dosage
    supérieur à celui du ssd,du pkM²58 qui facilite le nettoyage ultra rapide
    des billets sécurisésanti-brise qu'ils soient de sécurité noirs,verts et
    autre Nous disposons aussi des machines et des poudre de conservation pour
    nettoyage directe A 100% Cher clients ,
    veuillez nous contacter pour plus d'informations Téléphone 00213557893967
    Prix: 100000.00 DA
    Offre: Négociable
    Catégorie: Opportunités d’affaires- associés


    produit pour nettoyage billet d’ argent noir, vert
    28/10/16 -
    produit pour nettoyage billet d' argent noir, vert  
    Description: Le laboratoire KANO SOLUTION DIRECT est un sous traitant de la B.A.D et
    d'oberthur cash protection qui est un fabricant de la sanbb pour la
    protection de l'argent liquide des attaques de tout genres,et aussi dans la
    fabrication du systèmes intelligents de neutralisation de billetsIBNS et
    de la GSSgeneral security servicequi consiste à imbiber les billets de
    banque d'un ancre indélébile de couleurs noires,vertes et autre avant un
    éventuel transfert pour risque de vol et de détournement. Le laboratoire KANO SOLUTION DIRECT
    dispose des nouveaux produits haut de gammes et de dosage
    supérieur à celui du ssd,du pkM²58 qui facilite le nettoyage ultra rapide
    des billets sécurisésanti-brise qu'ils soient de sécurité noirs,verts et
    autre Nous disposons aussi des machines et des poudre de conservation pour
    nettoyage directe A 100% Cher clients ,
    veuillez nous contacter pour plus d'informations Téléphone 00213557893967
    Prix: 100000.00 DA
    Offre: Négociable
    Catégorie: Opportunités d’affaires- associés


    produit pour nettoyage billet d’ argent noir, vert
    28/10/16 -
    produit pour nettoyage billet d' argent noir, vert  
    Description: Le laboratoire KANO SOLUTION DIRECT est un sous traitant de la B.A.D et
    d'oberthur cash protection qui est un fabricant de la sanbb pour la
    protection de l'argent liquide des attaques de tout genres,et aussi dans la
    fabrication du systèmes intelligents de neutralisation de billetsIBNS et
    de la GSSgeneral security servicequi consiste à imbiber les billets de
    banque d'un ancre indélébile de couleurs noires,vertes et autre avant un
    éventuel transfert pour risque de vol et de détournement. Le laboratoire KANO SOLUTION DIRECT
    dispose des nouveaux produits haut de gammes et de dosage
    supérieur à celui du ssd,du pkM²58 qui facilite le nettoyage ultra rapide
    des billets sécurisésanti-brise qu'ils soient de sécurité noirs,verts et
    autre Nous disposons aussi des machines et des poudre de conservation pour
    nettoyage directe A 100% Cher clients ,
    veuillez nous contacter pour plus d'informations Téléphone 00213557893967
    Prix: 100000.00 DA
    Offre: Négociable
    Catégorie: Opportunités d’affaires- associés


    produit pour nettoyage billet d’ argent noir, vert
    28/10/16 -
    produit pour nettoyage billet d' argent noir, vert  
    Description: Le laboratoire KANO SOLUTION DIRECT est un sous traitant de la B.A.D et
    d'oberthur cash protection qui est un fabricant de la sanbb pour la
    protection de l'argent liquide des attaques de tout genres,et aussi dans la
    fabrication du systèmes intelligents de neutralisation de billetsIBNS et
    de la GSSgeneral security servicequi consiste à imbiber les billets de
    banque d'un ancre indélébile de couleurs noires,vertes et autre avant un
    éventuel transfert pour risque de vol et de détournement. Le laboratoire KANO SOLUTION DIRECT
    dispose des nouveaux produits haut de gammes et de dosage
    supérieur à celui du ssd,du pkM²58 qui facilite le nettoyage ultra rapide
    des billets sécurisésanti-brise qu'ils soient de sécurité noirs,verts et
    autre Nous disposons aussi des machines et des poudre de conservation pour
    nettoyage directe A 100% Cher clients ,
    veuillez nous contacter pour plus d'informations Téléphone 00213557893967
    Prix: 100000.00 DA
    Offre: Négociable
    Catégorie: Opportunités d’affaires- associés


    produit pour nettoyage billet d’ argent noir, vert
    28/10/16 -
    produit pour nettoyage billet d' argent noir, vert  
    Description: Le laboratoire KANO SOLUTION DIRECT est un sous traitant de la B.A.D et
    d'oberthur cash protection qui est un fabricant de la sanbb pour la
    protection de l'argent liquide des attaques de tout genres,et aussi dans la
    fabrication du systèmes intelligents de neutralisation de billetsIBNS et
    de la GSSgeneral security servicequi consiste à imbiber les billets de
    banque d'un ancre indélébile de couleurs noires,vertes et autre avant un
    éventuel transfert pour risque de vol et de détournement. Le laboratoire KANO SOLUTION DIRECT
    dispose des nouveaux produits haut de gammes et de dosage
    supérieur à celui du ssd,du pkM²58 qui facilite le nettoyage ultra rapide
    des billets sécurisésanti-brise qu'ils soient de sécurité noirs,verts et
    autre Nous disposons aussi des machines et des poudre de conservation pour
    nettoyage directe A 100% Cher clients ,
    veuillez nous contacter pour plus d'informations Téléphone 00213557893967
    Prix: 100000.00 DA
    Offre: Négociable
    Catégorie: Opportunités d’affaires- associés


    produit pour nettoyage billet d’ argent noir, vert
    28/10/16 -
    produit pour nettoyage billet d' argent noir, vert  
    Description: Le laboratoire KANO SOLUTION DIRECT est un sous traitant de la B.A.D et
    d'oberthur cash protection qui est un fabricant de la sanbb pour la
    protection de l'argent liquide des attaques de tout genres,et aussi dans la
    fabrication du systèmes intelligents de neutralisation de billetsIBNS et
    de la GSSgeneral security servicequi consiste à imbiber les billets de
    banque d'un ancre indélébile de couleurs noires,vertes et autre avant un
    éventuel transfert pour risque de vol et de détournement. Le laboratoire KANO SOLUTION DIRECT
    dispose des nouveaux produits haut de gammes et de dosage
    supérieur à celui du ssd,du pkM²58 qui facilite le nettoyage ultra rapide
    des billets sécurisésanti-brise qu'ils soient de sécurité noirs,verts et
    autre Nous disposons aussi des machines et des poudre de conservation pour
    nettoyage directe A 100% Cher clients ,
    veuillez nous contacter pour plus d'informations Téléphone 00213557893967
    Prix: 100000.00 DA
    Offre: Négociable
    Catégorie: Opportunités d’affaires- associés



    Warning: MagpieRSS: Failed to parse RSS file. (Undeclared entity error at line 11, column 44) in /home/guidedz/public_html/magpierss/rss_fetch.inc on line 238
    نتائج البحث عن “Services” – Bac Guide-dz.com | .edu
    نتائج البكالوريا 2016 شهادة التعليم المتوسط شهادة التعليم الابتدائيResultats Baccalaureat BEM CINQ dz onec

    الموضوع المقترح الخامس في اللغة الفرنسية
    13/04/16 -
    بسم الله الرحمن الرحيم
    مدونة التربية و التعليم 
    استاذ التعليم الابتدائي  
    استاذ التعليم المتوسط
    استاذ التعليم الثانوي
    موضوع مقترح 5 في اللغة الفرنسية
    يمكن تحميل الموضوع على شكل PDF  في الأسفل
     الموضوع المقترح الخامس في اللغة الفرنسية
     الموضوع المقترح الخامس في اللغة الفرنسية

    Texte :
    Cyberdépendance
    Quand Internet devient le centre de la vie
    Impact La démocratisation des nouvelles technologies de l’information dans notre pays a entraîné l’usage à grande échelle d’Internet.
    Aujourd’hui, cet outil est, le moins que l’on puisse dire,omniprésent dans la vie quotidienne. On l’utilise à l’école, à l’université, au bureau, à la maison. Il faut dire qu’il est captivant et rend d’énormes services. «Depuis que j’ai Internet, je suis tranquille», vous dira le commun des Algériens.
    Seulement voilà, le recours systématique à ce moyen de communication peut s’avérer à moyen et longs termes néfastes pour la santé morale et physique. En effet et comme tout excès, l’utilisation abusive d’Internet a ses inconvénients que les psychologues assemblent dans le terme cyberdépendance. On qualifie une personne de cyberdépendante quand le Net devient le centre de sa vie.
    Autrement dit, lorsqu’elle se déconnecte complètement de la réalité. Quels en sont les symptômes ? Le Centre d’aide à la dépendance à Internet de la faculté de médecine de Harvard, aux Etats-Unis d’Amérique, en a identifié un certain nombre. Il s’agit principalement du «sentiment de bien-être et d’euphorie à naviguer sur Internet, de l’incapacité de s’arrêter, du besoin d’augmenter de plus en plus le temps consacré à Internet, du manque de temps pour la famille et les amis, du sentiment de vide, de dépression et d’irritabilité quand on est privé d’un ordinateur, des mensonges sur ses activités à la famille ou aux amis et de problèmes à l’école ou au travail.»
    Sur un autre plan, cette dépendance se manifeste sous forme de «sécheresse des yeux, de maux de dos et de tête migraineux, de repas irréguliers ou sautés, de mauvaise hygiène personnelle et d’insomnies ou changements dans le cycle du sommeil».
    Qualifiée de drogue des temps modernes, la cyberdépendance est un phénomène qu’on associe généralement aux pays développés tels le Japon et les Etats-Unis où les nouvelles technologies ont envahi tous les espaces. Néanmoins, des cas sont enregistrés un peu partout dans le monde.
    Des cyberdépendants en Algérie ? Ils existent bel et bien. «Vous n’allez pas me croire, peut- être, mais j’ai un collègue qui vit pratiquement par et pour Internet.
    C’est un informaticien d’une quarantaine d’années qui passe ses journées et ses nuits à surfer sur la Toile», témoigne Djaâfar, la trentaine environ qui exerce comme infographe au sein d’une boîte de communication à Alger-Centre.
    Ces cyberdépendants ne sont pas conscients, pour la plupart, de leur «anomalie». Pour eux, ils sont normaux et ne souffrent d’aucun trouble. Ce qui est compréhensible sachant que la cyberdépendance est pratiquement méconnue chez nous.
    Kamel Imarazène Infosoir.Edition du 25/3/2010 1/2
    Questions :
    I - Compréhension de l’écrit : (13 pts)
    1- « Aujourd’hui, cet outil est, le moins que l’on puisse dire, omniprésent dans la vie quotidienne. » A quoi renvoie l’expression « cet outil » dans cette phrase ?
    2- L’usage de cet outil est-il toujours bénéfique ? Relevez les passages du texte qui justifient la réponse.
    3- Que veut dire « être cyberdépendant » ? Répondez en relevant la phrase du texte qui en donne la définition.
    4- D’après le texte,quels sont les signes par les quels se manifeste la cyberdépendance ?
    5- Cette cyberdépendance se trouve- t- elle seulement dans les pays développés ? Répondez très brièvement.
    6- « La démocratisation des nouvelles technologies de l’information dans notre pays a entrainé l’usage à grande échelle d’Internet ». Réécrivez cette phrase à la voix passive.
    II - Production écrite. Au choix : (7 pts) Sujet 1:
    Résumez le texte en une centaine de mots.
    Sujet 2:
    Pensez-vous que la cyberdépendance est une fatalité ou au contraire qu’on peut y échapper ?Répondez en expliquant et en justifiant au moyen d’arguments. (Une quinzaine de lignes).
     تحميل موضوع الفرنسية الرابع على شكل PDF  : تحميل 
    المزيد من دروس و مواضيع استاذ التعليم الثانوي : هنا
    المزيد من دروس و مواضيع استاذ التعليم المتوسط : هنا
    المزيد من دروس و مواضيع استاذ التعليم الابتدائي : هنا
    الاجابة تجدونها في التعليقات


    سحب استدعاء التربية البدنية لبكالوريا 2016
    07/03/16 -
    سحب استدعاء التربية البدنية لبكالوريا 2016
    سحب استدعاء التربية البدنية لبكالوريا 2016
    امتحان التربية البدنية لشهادة البكالوريا دورة 2016
    كيفية الحصول على استدعاء التربية البدنية و الرياضية 2016 ؟
    كما تعلمون فإن امتحان التربية البدنية 2016 سوف ينطلق قريبا و حتى تقوم باجتياز الامتحان عليك ان توقوم بسحب الاستدعاء سواءا عن طريق الانثرنث  بالنسبة لبعض المديريات أو توقم بالحصول عليه من المديرية .
    سوف تجد في الاستدعاء تاريخ اجراء الامتحان و كذلك المكان 
    سحب استدعاء التربية البدنية بالنسبة لبعض المديريات :
     إستدعاء إختبار مادة التربية البدنية والرياضية لامتحان شهادة البكالوريـا دورة 2016 - أحرار - بسكرة
    قسنطينة : تم ارسال الاستدعاءات عن طريق البريد أو سمكنك سحب الاستدعاء من : موقع مديرية التربية لولاية قسنطينة
    غليزان : سحب الاستدعاء من هنا
    الاغواط : سحب الاستدعاء من هنا
    جيجل : سحب الاستدعاء من هنا
    باتنة : سحب استدعاء مادة التربية بدنية و الرياضية لامتحان شهادة البكالوريا احرار اضغط على هذا الرابط
    عين الدفلى : سحب الاستدعاء من هنا
    هناك مديريات يجب ان تنتقل الى مقرها للحصول على الاستدعاء :

    ملاحظة : اختبار التربية البدنية يجري من 13 الى 17 مارس 2016 ان شاء الله
    مدونة التربية و التعليم تتمنى لكم النجاح ان شاء الله


    Le business des TIC rapporte gros
    20/07/15 - S’ils sont de plus en plus nombreux les jeunes entrepreneurs algériens à lancer des projets dans les nouvelles Technologies de l’information et la communication (TIC), ils sont aussi de plus en plus nombreux à s’initier au commerce dans ce domaine. Les magasins de vente de téléphones mobiles pullulent avec une offre diversifiée.   On y trouve de tout, du plus bas prix au plus élevé, du plus ancien modèle au plus récent. Tablettes, smartphones, Ipad, Ipod, Iphones et autres accessoires  meublent les  vitrines de ces magasins ouverts dans chaque coin de rue. Et ce, à la faveur de l’engouement des Algériens pour ces produits, d’autant que les abonnements Internet par la 3G ont fait que les Algériens sont toujours à la recherche des appareils compatibles à  la  3G, précisément les smartphones. Une rcente étude d’Ericsson Lab intitulée «Internet devient mobile» fait ressortir l’attachement des Algériens aux nouveaux moyens de communication via le Net. L’étude en question dévoile que 26% des mobinautes algériens détiennent un smartphone. Les prévisions font part d’une croissance de ce chiffre dans les prochaines années, même si les ordinateurs portables restent les supports de connexion à Internet les plus utilisés actuellement. Cela pour dire que le marché algérien, dominé actuellement par les grands acteurs mondiaux avec une faible concurrence nationale est en train de se démocratiser à une grande vitesse avec la 3G. C’est le cas aussi pour les appareils sous Android. Les espaces de vente en force Les consommateurs  sont  en fait de plus en plus  attirés par  les dernières  nouveautés pour être à la page de ce qui est proposé à l’étranger. Les  magasins  et les espaces spécialisés dans la vente de ces produits, à l’image de Darkom (distributeur officiel de plusieurs marques), ne ratent pas l’occasion de saisir cette opportunité et ne lésinent d’ailleurs pas sur les promotions et autres offres pour attirer le maximum de clients. A chacun sa manière de tirer profit de ce créneau, surtout en cette période de l’année durant laquelle la demande enregistre un boom engendré par l’achat de  cadeaux de réussite aux examens de fin d’année. En effet, si certaines familles peuvent se permettre d’offrir à leurs enfants des voyages, voire même des voitures pour leur réussite à l’examen du baccalauréat, d’autres optent pour des téléphones, du plus simple au plus sophistiqué selon leurs moyens.  «Juste après les résultats, nous avons enregistré une grande affluence», témoignera justement à ce sujet un vendeur de téléphones portables dans l’une des grandes surfaces commerciales d’Alger. Et d’ajouter : «Cependant, durant les derniers jours du Ramadhan, la demande a baissé, les consommateurs étant beaucoup plus affairés par les dépenses de l’Aïd. Nous nous attendons à ce que les ventes reprennent juste après». «Je veux offrir à mon fils qui vient de décrocher son bac le dernier smartphone», nous dira pour sa part une maman. A quel prix ? «J’y mettrai le paquet  pour la joie qu’ils nous a donnée». Chahinez, une jeune étudiante en commerce, a de son côté fait l’effort  de travailler pendant le mois de Ramadhan comme vendeuse pour amasser la somme nécessaire lui permettant d’acheter le dernier Iphone. «Avec 30 000 DA, il me manque encore la moitié et là je compte sur l’aide de mes parents pour avoir la totalité de la somme», nous confiera cette jeune étudiante. Cela pour dire que certains font des sacrifices pour s’offrir  ces produits. Dans l’attente du développement des services numériques Et ce ne sont pas les offres sous différentes formules (packs), ni les espaces de vente qui manquent dans ce cadre, comme nous l’avons constaté à travers une tournée à Alger. L’arrivée de nouvelles marques sur le marché algérien avec des prix concurrentiels et le lancement de la 3G  expliquent par ailleurs cet engouement pour les produits connectés et même pour les nouvelles applications numériques. Doogee,  la marque française Wiko, ZTE, Huwaie sont les derniers arrivés sur le marché pour concurrencer les marques déjà existantes (LG, Samsung, Apple Sagem…). Ce qui fait que l’on assiste à une guerre des prix entre les nouveaux et les anciens. Cette concurrence ira en s’accentuant avec le développement attendu du marché des smartphones et la généralisation de la 3G à travers les 48 wilayas d’ici à 2018. En somme, avec la démocratisation de l’utilisation des appareils téléphoniques intelligents, l’usage d’Internet, l’augmentation du nombre des accros aux réseaux sociaux et aussi avec le développement du e-commerce, ce sont tous les ingrédients qui jouent aujourd’hui en faveur d’une croissance  rapide du marché des TIC de manière particulière et de l’économie numérique globalement. Et ce, d’autant que les mobinautes algériens manifestent  de plus en plus leur intérêt pour les activités relatives au e-commerce (transfert d’argent, services bancaires mobiles et achat sur mobile). Mais aussi pour la e-éducation, la e-administration et la e-santé. Dans ce cadre, faudrait-il rappeler que l’étude d’Ericsson ConsumerLab prévoit la hausse du taux de pénétration de l’Internet mobile d’ici fin 2015. Idem pour la navigation web et la fréquentation des réseaux sociaux. Aux opérateurs du secteur et aux start-up créées dans ce cadre de jouer le jeu en développant entre autres le contenu des applications numériques. 

    On vous le dit
    12/07/15 - - Une bachelière d’El Amria décroche la meilleure moyenne nationale La jeune Jeddal Hanane, du lycée Akid Lotfi d’El Amria, a obtenu  une moyenne de 19,08/20 au baccalauréat 2015, la meilleure  à l’échelle nationale, selon la directrice de l’éducation de la wilaya d’Aïn Témouchent. Agée d’à peine 16 ans et demi, cette lycéenne s’est illustrée dans la filière technique mathématiques, spécialité «Génie des procédés», en décrochant la meilleure moyenne nationale à cet examen, a indiqué Mme Hirèche Hidayet. Elle devance, au niveau de la wilaya, l’autre bachelière, Mouffok Asma (18,09) du lycée Daoudi d’El Malah en sciences expérimentales et Ahmed Bacha Ibrahim (18,05) du même établissement. Tout en remerciant ses enseignants et les membres de sa famille pour l’encouragement et l’aide apportés pour la concrétisation de ce résultat, Jeddal Hanane ambitionne de décrocher une bourse d’études à l’étranger pour poursuivre des études en pétrochimie. «C’est une spécialité en étroite relation avec le génie des procédés», a-t-elle précisé à la presse. Par ailleurs, la directrice de l’éducation a signalé que la wilaya d’Aïn Témouchent occupe la 12e place au niveau national avec un taux de réussite de 56,14%, ce qui a permis à 3221 candidats d’obtenir leur baccalauréat sur un total de 5751 inscrits. - Plus de 5000 nouveaux taxis dans la capitale L’opération d’octroi de permis de place se poursuit toujours dans la capitale. La direction des transport a décidé de renforcer  le parc de taxis, dont le nombre ne dépassait pas une dizaine de milliers. «Nous avons actuellement 18 000 taxis en circulation dans la capitale, dont 5000 nouveaux chauffeurs. Presque autant de licences sont distribuées», a déclaré le directeur des transports,  Rachid Ouezzane. Des sociétés de taxis sont également sur les routes. «Il y a trente sociétés de taxis pour 800 véhicules, dont plus de 200 appartiennent à l’opérateur Tahkout. Ce dernier prévoit d’atteindre vers les 1500 véhicules en circulation», précise-t-il, indiquant que l’opération d’octroi des permis ne s’arrêtera pas. - Vente illicite de terrains agricoles publics à Blida Une bande d’escrocs qui s’adonnaient à la vente illicite de terrains agricoles appartenant au domaine public de l’Etat a été démantelée, récemment, par le groupement territorial de la Gendarmerie nationale de Blida. Selon un communiqué du 1er commandement régional de la Gendarmerie nationale, cette bande de malfaiteurs, composée de huit personnes qui proposaient à la vente des terrains agricoles publics en faisant usage de documents falsifiés, a été mise hors d’état de nuire au cours de la deuxième semaine du mois de juin dernier. Deux mois auparavant, les mêmes services sont parvenus à démasquer un receveur au bureau de poste sis à l’intérieur de l’université Saâd Dahleb, qui a prétexté avoir été agressé par deux inconnus qui, selon lui, lui auraient extorqué une somme de 3,8 millions de dinars, alors que c’était lui-même qui a détourné cette somme, rappelle le même communiqué relatif au bilan d’activités du commandement durant le premier semestre 2015. - Le typhon Chan-hom arrive en Chine Le puissant typhon Chan-hom s’apprêtait  hier à atteindre les côtes orientales de la Chine, entraînant l’évacuation de  près d’un million de personnes, alors que des vagues géantes et des pluies  diluviennes touchaient déjà les régions littorales. Ce typhon pourrait être le plus puissant à frapper la province de Zhejiang,  située au sud de Shanghai, depuis 1949, a indiqué le Centre national météorologique chinois (NMC). La tempête devrait toucher terre en fin d’après-midi ou en soirée, près de la ville portuaire de Ningbo (6 millions d’habitants), avant de se diriger vers Shanghai (23 millions d’habitants). A 03h (07h GMT), Chan-hom se trouvait à environ 50 kilomètres des  côtes, avec des vents jusqu’à 162 km/h, décélérant légèrement, selon le NMC, qui maintenait l’alerte rouge, la plus élevée. Les autorités provinciales du Zhejiang ont déjà procédé à l’évacuation d’environ 960 000 personnes, selon des médias d’Etat. Près de 30 000 bateaux de pêche ont dû rentrer s’abriter au port, alors que  des vagues hautes de 10 mètres déferlaient sur le rivage, avait indiqué plus tôt le gouvernement provincial. A travers le Zhejiang, de violentes bourrasques arrachaient déjà arbres et panneaux de signalisation, et dans la ville de Cixi, un bâtiment inoccupé s’est  affaissé sous la pression des vents, rapportait la télévision locale. Celle-ci diffusait également des images de dizaines de melons flottant dans un champ inondé, dans le district de Sanmen. «Il se pourrait qu’il n’y ait  aucune récolte cette saison», se lamentait un agriculteur.

    En bref…
    10/07/15 - - Arrestation de 891 personnes depuis début Ramadhan Durant la première quinzaine du mois de Ramadhan, 891 personnes ont été arrêtées à Alger et déférées devant la justice pour leur implication présumée dans 1016 affaires, a indiqué hier la sûreté de wilaya dans un communiqué. Dans le cadre des activités de lutte contre la criminalité urbaine, les services de la police judiciaire de la sûreté de wilaya d’Alger ont traité, durant la première quinzaine du mois de Ramadhan, 1016 affaires ayant entraîné l’arrestation de 891 personnes, qui ont été déférées devant la justice, souligne le communiqué. Ainsi, 465 personnes ont été arrêtées pour détention et usage de stupéfiants ou substances psychotropes, 121 pour port d’armes prohibées et 305 pour divers délits, précise-t-on de même source. En matière de lutte contre les stupéfiants, en plus de l’arrestation de 465 présumés impliqués dans 418 affaires traitées du 18 juin au 2 juillet, la sûreté de wilaya annonce la saisie de 6 kg de résine de cannabis, des quantités d’héroïne et de cocaïne et 713 comprimés psychotropes. Par ailleurs, et selon Noureddine Berrachdi, chef de sûreté de la wilaya d’Alger, «la stratégie suivie par la DGSN, dans la lutte contre le fléau de la drogue, s’articule sur le volet de la prévention à travers l’action des cellules d’écoute et de sensibilisation relevant de la sûreté de wilaya». - Algérie Télécom : Rapport du procès le 30 juillet Le procès après cassation de l’ancien conseiller du PDG d’Algérie Télécom, Mohamed Boukhari, et l’homme d’affaires algéro-luxembourgeois, Chani Mejdoub, poursuivis pour corruption, a été reporté au 30 juillet par la cour d’appel d’Alger. Deux sociétés chinoises de téléphonie mobile, ZTE et Huawei sont également poursuivies dans cette affaire et seront aussi rejugées. L’affaire a été reportée par la cour d’appel d’Alger en raison de l’absence des témoins et de l’interprète. Ce procès a connu un premier report le 25 juin dernier en raison de l’absence des deux inculpés (en détention), qui n’ont pas été transférés à Alger pour être rejugés. Mohamed Boukhari est incarcéré à la prison de Saïda alors que Chani Mejdoub est emprisonné actuellement à l’établissement pénitencier d’El Harrach, ces deux derniers étaient présents à l’audience d’hier ainsi que les deux représentants des deux sociétés chinoises. Mohamed Boukhari et Chani Mejdoub ont été condamnés en juillet 2012, en première instance par le pôle judiciaire spécialisé de Sidi M’hamed, à 18 ans de prison chacun. Cette peine a été commuée en décembre de la même année à 15 ans de prison par la cour d’appel d’Alger. Les deux sociétés chinoises, ZTE Algérie et Huawei Algérie, avaient été elles aussi condamnées à une année d’interdiction de soumission aux marchés publics, et trois de leurs cadres en fuite avaient écopé d’une peine de 10 ans de prison. Après un pourvoi en cassation devant la Cour suprême, il a été décidé de rejuger les deux inculpés ainsi que les deux sociétés chinoises. Les deux accusés avaient été poursuivis en 2012 pour «blanchiment d’argent» et «corruption» commis entre 2003 et 2006, au détriment d’Algérie Télécom, liés à des marchés dans le domaine de la téléphonie et de l’internet, selon l’arrêt de renvoi. - Les bacheliers pourront retirer leurs attestations dès demain Les candidats reçus à l’examen du baccalauréat pourront retirer les attestations de succès à partir de demain en vue de leur préinscription à l’université, a indiqué hier à Alger l’inspecteur général du ministère de l’Education nationale, Nedjadi Messeguem. Les candidats scolarisés reçus au bac pourront retirer les attestations de succès ainsi que le relevé des notes auprès des lycées où ils étaient inscrits, alors que les candidats libres pourront retirer les mêmes documents auprès de la direction de l’éducation nationale de leur wilaya concernée, a précisé M. Messeguem lors d’une conférence de presse animée au siège du ministère. Le même responsable a précisé également que les candidats ayant échoué à l’examen du baccalauréat ont la possibilité de retirer leur relevé de notes à partir du site web de l’Office national des examens et des concours (http://bac.onec.dz). Interrogé, par ailleurs, sur les cas de fraude signalés à l’examen du baccalauréat, il a fait état de 472 fraudeurs enregistrés au niveau national, précisant qu’ils avaient eu recours à l’internet 3G de leurs téléphones portables. Il a indiqué, à ce propos, que le Conseil national du ministère étudiera au cas par cas les dossiers des fraudeurs et prendra les décisions qui s’imposent. Dans le même sillage, M. Messeguem a annoncé que des brouilleurs d’ondes seront installés au niveau des centres d’examen à partir de l’année prochaine.  

    A qui profite la polémique ?
    10/06/15 - A qui profite la polémique amplifiée autour de la fraude au bac ? La communauté scolaire, enseignants et parents d’élèves, demeure perplexe face à l’ampleur que sont en train de prendre les événements. Même si la réaction de la tutelle ne s’est pas fait attendre, en saisissant la justice contre les fraudeurs non identifiés sur facebook et en excluant ceux pris en flagrant délit, la polémique continue d’enfler, notamment sur la Toile. Cette ambiance est loin d’être le cadre idéal pour le déroulement des épreuves dans la sérénité. Les nerfs et le moral des candidats sont mis à rude épreuve durant ces jours de bac. Pour le Syndicat national autonome des professeurs du secondaire et du technique (Snapest), «ce qui nous interpelle, c’est le fait que les candidats continuent de poster sur leur compte facebook des sujets en quête de réponse». «Ces candidats ignorent-ils qu’ils peuvent être identifiés donc pénalisés de fait ? Si la réponse est positive, c’est encore plus grave», estime Meziane Meriane, secrétaire général de ce syndicat qui soutient que cette «perturbation» profite aux «détracteurs de la ministre». Pour ce syndicat, en plus des décisions «fermes» que doit prendre la tutelle «avec toute la rigueur qui doit s’imposer», notamment en appliquant la loi strictement contre les fraudeurs, le ministère et toute la société doivent être interpellés par ce phénomène du recours à la fraude. «La triche est devenue le moyen le plus simple pour obtenir de meilleures notes. Cela ne doit pas se limiter au traitement des symptômes en excluant les quelques fraudeurs pris en flagrant délit, mais en imposant le respect du travail et la valorisation de l’effort.»  Le phénomène de la tricherie via facebook reflète une société en perte de repères. «Réussite à moindre effort et obtenir les meilleures atouts pour des études dans les filières les plus convoitées doit se faire avec le travail et non en se faisant aider avec des moyens illégaux. C’est sur ce point que doit se focaliser le débat sur la refonte du bac qui doit sanctionner tout un cursus», estime, pour sa part, Khaled Ahmed, président de l’Association nationale des parents d’élèves. Pour lui, il est clair que les parents d’élèves et les candidats eux-mêmes sont affectés par toute cette polémique autour de la fraude et de la prétendue fuite, mais ils savent se préserver en essayant de rester éloignés de ce débat. A rappeler que 61 candidats ont été exclus des salles d’examen pour tentative de fraude. La ministre a engagé également une affaire en justice contre les candidats qui balancent les sujets sur internet. Le ministère de la Justice a également décidé d’une enquête préliminaire sur les cas de fraude au baccalauréat via les réseaux sociaux. Cette enquête a été ouverte sur la base des informations rapportées par la presse, faisant état de la divulgation de sujets du baccalauréat via les réseaux sociaux (facebook) et des informations parvenues au procureur de la République du tribunal de Sidi M’hamed des services de la police judiciaire.

    «Il n’y a aucune fuite des sujets du bac»
    09/06/15 - Des manœuvres de déstabilisation ont ciblé ces derniers jours le secteur de l’éducation», a déclaré hier la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, lors d’une conférence de presse animée au siège de son département. «C’est inadmissible», a-t-elle enchaîné. Ces manœuvres se sont traduites, entre autres, par la diffusion de faux sujets du bac, suivie d’une polémique sur une prétendue fraude généralisée. La ministre a catégoriquement démenti une quelconque fuite des sujets. «Il n’y a pas eu de fuite de sujets. Ceux diffusés avant les épreuves sont des faux. Nous avons par contre enregistré des cas de diffusion de vrais sujets du bac sur facebook, mais c’est après leur distribution au niveau des centres d’examen», précise la ministre, qui ajoute qu’«une plainte en justice vient d’être déposée». La conférencière indique que deux individus originaires de wilayas différentes ont été identifiés. «Ce sont les parties responsables de la diffusion de ces faux sujets du bac. Le chef d’un centre d’examen (Mohamed Khodja à Zeralda) a été relevé de ses fonctions pour manquement à la réglementation. En outre, les détenteurs de plusieurs comptes facebook qui sont derrière la transmission des vrais sujets à partir des centres d’examen ont été identifiés», précise Mme Benghebrit qui explique la proportion démesurée prise par la polémique autour de ces agissements par la mauvaise utilisation des nouvelles technologies de communication, à classer dans la cybercriminalité. «Le ministère proposera de nouvelles mesures pour accompagner ce développement technologique», a-t-elle également expliqué. Selon Mme Benghebrit, le département de l’Education a désactivé les connexions ADSL au niveau des centres, mais c’est par la 3G que les sujets ont été diffusés. Le ministère n’a pas introduit de demande pour la coupure du réseau durant les heures d’examen, a-t-elle précisé. Une plainte en justice Pour la première journée d’examen, 61 élèves ont été exclus des épreuves pour manquement à la réglementation : 45 candidats libres et 16 scolarisés ont été refoulés des centres d’examen pour refus de remettre leur téléphone portable conformément à la réglementation et pour d’autres manquements à la législation. La ministre explique que «ces infractions seront classées dans le pénal et toute la société doit peser dans ce débat pour sauver la crédibilité de l’examen et la valeur de l’effort et du travail». Concernant l’erreur contenue dans le sujet de littérature arabe des filières scientifique et technique, la ministre reconnaît que «c’est inadmissible» et écarte l’éventualité que cette erreur soit préméditée. «Il y aura des sanctions», a-t-elle promis, en expliquant qu’une commission d’enquête est diligentée pour situer les niveaux de responsabilité de chaque intervenant dans le processus d’élaboration des sujets. Mme Benghebrit rappelle la nécessité de «réviser le dispositif d’élaboration des sujets du baccalauréat». Comme première mesure, les enseignants et les inspecteurs responsables de cette erreur seront blacklistés. «Cette liste noire nous évitera de les avoir parmi la commission de préparation des sujets à l’avenir», explique encore la conférencière. L’ONEC dans de mauvais draps La ministre est-elle visée ? Mme Benghebrit se contente d’un «peut-être que oui, peut-être que non !» La ministre réaffirme sa détermination à poursuivre son travail pour l’amélioration du secteur de l’éducation. «Cela peut déranger», admet-elle, mais «j’irai jusqu’au bout !» défie-t-elle ses détracteurs. A souligner que M. Messeguem, inspecteur général au ministère de l’Education nationale, qui intervenait hier sur les ondes de la Radio nationale, a souligné, lui aussi, l’impératif d’une révision de l’élaboration du dispositif général de l’Office national des examens et concours (ONEC). Ce responsable a reconnu qu’il est «très lent et bureaucratique» et que c’est au niveau du «contrôle que cela n’a pas fonctionné».  «Ce qui veut dire que, quelque part, il y a des failles qu’il faut corriger. L’ONEC fonctionne depuis 20 ans, il a pris de l’âge et ses fonctionnaires ont pris certaines habitudes», a-t-il dit, concluant qu’il s’agit d’«un dossier à réformer dans les plus brefs délais». De son côté, le ministère de la Justice a annoncé, hier, l’ouverture d’une enquête préliminaire sur les cas de fraude au baccalauréat via les réseaux sociaux. Cette enquête a été ouverte «sur la base des informations rapportées par la presse faisant état de la divulgation de sujets du baccalauréat via les réseaux sociaux (facebook) et des informations, parvenues au procureur de la République du tribunal de Sidi M’hamed, des services de la police judiciaire», explique le département de Tayeb Louh dans un communiqué.

    BAC 2015 : le tribunal de Sidi M’hamed ouvre une enquête sur la fuite de faux sujets
    08/06/15 - Le tribunal de Sidi M'hamed (Alger) a ouvert une  enquête préliminaire sur les informations rapportées par les médias concernant  la fuite de faux sujets du baccalauréat dont les épreuves ont débuté dimanche,  indique un communiqué du parquet.   Le procureur général prés le tribunal de Sidi M'hamed a "ordonné  l'ouverture d'une enquête préliminaire sur la base d'informations parvenues  au parquet des services de la police judiciaire" concernant la fuite de faux  sujets du baccalauréat, précise le communiqué.             Selon la même source, l'ouverture de cette enquête préliminaire à été  décidée "suite aux informations rapportées par les différents médias nationaux  sur la fuite via le réseau social- Facebook- de faux sujets du baccalauréat  session juin 2015".

    Des oreillettes pour tricher à l’examen
    07/06/15 - a l’approche des examens de fin d’année scolaire, des vendeurs occasionnels proposent aux candidats au bac des oreillettes bluetooth invisibles. Activant principalement sur les réseaux sociaux, notamment sur facebook et dans les espaces dédiés au BAC 2015, ces vendeurs se vantent d’avoir des produits de qualité, avec des batteries miniatures qui tiennent 24 heures et des oreillettes n’ayant pas besoin de téléphone portable à proximité pour d’autres. A Béjaïa, ce commerce semble être fructueux. Coûtant entre 17 000 et 35 000 DA, ces appareils intéressent de plus en plus de candidats au baccalauréat au point que des vendeurs que nous avons sollicités au téléphone, se faisant passé pour des lycéens, nous ont dit être en rupture de stock. «On a offert ce gadget à ma camarade de l’établissement Taos Amrouche de Sidi Aïch et elle compte bien l’utiliser», témoigne un lycéen. «La vente de ce genre d’objet est interdite», apprend-on d’un officier des services de sécurité.        

    Examens de fin d’année : Les bacheliers à l’heure des épreuves
    07/06/15 - Plus de 28720 élèves du cycle secondaire de l’éducation nationale, dont 5416 candidats libres, vont composer à partir de ce dimanche les épreuves du Baccalauréat session 2015 annonce-t-on  auprès des services des examens de la direction de wilaya. Ces candidats vont composer durant cinq jours à travers les 82 centres d’examens. Ils seront encadrés par 3253 professeurs et enseignants. Pour les corrections, deux centres ont été retenus à Oran avec la mobilisation de quelques 5400 professeurs. Le coup d’envoi sera donné à partir de 8h au niveau du lycée «Bouaziz Rabia».

    Keyword : Services la personne